Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2013

L. Wauquiez : Je suis venu vous apporter un petit coup de chance.

Je vois en Emmanuel quelqu'un qui a envie de servir les autres, qui a la passion du territoire. Aujourd'hui, je suis venu vous apporter un petit coup de chance". Cinq jours après sa déclaration de candidature aux prochaines élections municipales, Emmanuel Bresson a reçu, hier soir, le soutien sans faille de Laurent Wauquiez. Etablissant un parallèle avec sa ville du Puy-en-Velay, qu'il a repris à la gauche il y a six ans, le vice-président de l'UMP et ancien ministre s'est employé à motiver la centaine de militants présents. "Il n'y a pas de fatalité, même dans une terre que la gauche tient d'une main de fer. Il n'y a pas de fatalité à ce que les entreprises de la ville ferment les unes après les autres", a-t-il insisté, évoquant le cas Spanghero dont il avait parlé quelques minutes auparavant avec un représentant syndical de l'entreprise.
"Cette ville, je compte bien la gagner"
De son côté, Emmanuel Bresson, devant une salle comble, a rappelé que Laurent Wauquiez incarnait cette "droite sociale à laquelle il adhère". Puis, il a décliné les grands axes de sa campagne. "La ville est abandonnée, l'emploie se raréfie, après l'abattoir, c'est maintenant Spanghero qui ferme. Il va falloir aller chercher les investisseurs. On fera décoller la zone Nicolas Appert où prolifèrent les orties et les herbes folles", a-t-il déclaré. Le candidat UMP a également insisté sur le canal du Midi, "un joyau oublié, négligé", sur la politique environnementale qu'il compte mettre en œuvre. "Quand on résiste, on finit toujours par gagner et cette ville, je compte bien la gagner", a conclu Emmanuel Bresson, citant le général de Gaulle. Le député-maire du Puy-en-Velay a inauguré la permanence de campagne d'Emmanuel Bresson dédiée à Jean-Pierre Cassabel.

Journal L'Indépendant
Edition locale
A. P.

castelnaudary,wauquiez,emmanuel bresson,jean-pierre cassabel,spanghero
Photographie : Journal L'Indépendant/D.Rumeau.

Les commentaires sont fermés.