Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2013

François Hollande, comme Jean-Paul Dupré, pulvérise des records d'impopularité !

Le chef de l'Etat chute à 26 % de bonnes opinions seulement, du jamais-vu pour un président dans l'histoire du baromètre BVA. 

• Impopularité pour le président et son premier ministre. La côte de François Hollande plonge de 6 points au mois d'octobre, avec 26% de bonnes opinions, ce qui en fait le président le plus impopulaire de toute la Ve République, dans le baromètre BVA*. Son premier ministre, Jean-Marc Ayrault, subit la même tendance, moins accentuée toutefois, avec une perte de 4 points l'amenant à 25% de bonnes opinions, un niveau analogue à celui de François Hollande. S'agissant du chef de l'Etat, la proportion des personnes interrogées qui disent avoir une mauvaise opinion de lui grimpe de 7 points d'un seul coup, pour atteindre 73%, précise cette étude commandée par Orange, L'Express, la presse régionale et France Inter.
«Jamais, en trente-deux ans de mesures, un président n'était tombé en dessous de 30% de bonnes opinions» dans une enquête BVA, souligne Gaël Sliman, directeur général adjoint de l'institut. Seuls les sympathisants socialistes ont encore, à 75%, une bonne opinion de François Hollande. Ceux qui ont voté pour lui au second tour «ne sont plus qu'un sur deux à avoir une bonne opinion de lui (51% contre 47%), ses alliés écologistes (54% de mauvaises opinions) et la gauche de la gauche (66% de mauvaises opinions) (étant) une nette majorité à le rejeter.» A droite, ils sont 97% à avoir une mauvaise opinion du président, soit «un niveau qu'aucun président n'avait atteint» dans le baromètre BVA. Quant à Jean-Marc Ayrault, il cumule 73% de mauvaises opinions (+4). 2% sont sans avis. Seuls 14% des sondés (-7) jugent que la politique menée par le tandem de l'exécutif est «efficace», 84% pensant le contraire.
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lui, tire son épingle du jeu. Il ne subit pas le contrecoup de l'impopularité de Hollande, mais gagne au contraire 9 points au palmarès des personnalités dont les sondés souhaitent qu'elles gagnent en influence. Il reste en tête de ce classement avec 58% de cote d'influence. A noter, sur cette échelle, la progression de Jean-Louis Borloo, désormais 3e (44%, +5). Loin, très loin, le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, est 30e et dernier (11%, -1), juste derrière Cécile Duflot (14%, -2). 70% des personnes interrogées disent avoir une bonne opinion de Manuel Valls (29% pensent le contraire, 1% sont sans opinion). Le ministre recueille ainsi 68% chez les sympathisants de gauche comme chez ceux de droite.
• Le PS au même niveau que le FN
Enfin, les partis qui ont la meilleure cote sont l'UDI (44%) puis le MoDem (42%). Suivent l'UMP (36%) et le PS (28%)... qui arrive à égalité avec le FN. D'ailleurs, Marine Le Pen obtient 30% de cote d'influence (+4 points), une première pour la présidente du Front national. Sa nièce, Marion Maréchal Le Pen, elle aussi, progresse beaucoup, avec 43% de cote d'influence.

* Sondage réalisé par Internet les 24 et 25 octobre auprès d'un échantillon de 1050 personnes recrutées par téléphone et représentatif de la population française âgée de 18 ans au moins. Méthode des quotas. Marge d'erreur de 2,5 points pour un score de 20%, de 2,8 points pour un score de 30%.

Journal Le Figaro
AFP - 28 octobre 2013.

Record historique d'impopularité pour François Hollande ! Aucun président de la République n'était jamais descendu aussi bas, félicitations monsieur Dupré !

Record historique d'impopularité pour François Hollande !

Selon un sondage BVA pour la Presse quotidienne régionale, le Président de la République ne recueille que 26% d'opinions favorables.  Il devient le président le plus impopulaire de toute la Cinquième République !

Hollande impopularité.jpg
Journal Ouest-France
AFP - Charles PlatiauPopularité Président.jpg

Dure fin d'année pour l'exécutif.  "En ce mois d’octobre 2013, François Hollande chute de 6 points, à 26% de bonnes opinions (contre 73% de mauvaises) franchissant ce seuil mythique des 30% et pulvérisant par la même occasion le record historique d’impopularité pour un Président de la République", annonce l'institut de sondage BVA. 

L'institut précise : "Sur notre baromètre BVA, jamais, en 32 ans de mesures un Président n’était tombé en dessous de 30% de bonnes opinions. Sarkozy avait atteint ce niveau, et Hollande tout comme Mitterrand ou Chirac s’en étaient dangereusement approché." Dans sa note d'analyse, l'institut précise : "Désormais, le Président ne dispose d’une majorité de bonnes opinions auprès d’aucune des catégories de la population française, à l’exception des seuls sympathisants socialistes (75% de bonnes opinions). Même ses électeurs de second tour ne sont plus qu’un sur deux à avoir une bonne opinion de lui (51% contre 47%) tandis que ses alliés écologistes (54% de mauvaises opinions) et de la gauche de la gauche (66% de mauvaises opinions) sont une nette majorité à le rejeter.
Dans le même temps, le rejet dont il pâtit auprès des sympathisants de droite frise l’unanimité : 97% des sympathisants de droite ont une mauvaise opinion du Président, dont 77% ont même une « très mauvaise opinion ». C’est là encore un niveau qu’aucun Président n’avait atteint, pas même Nicolas Sarkozy pourtant détesté des sympathisants de gauche."

Dans le baromètre des personnalités, on notera une bonne de tenue pour Manuel Valls (58% d'opinions positives) et, à droite, pour le maire de Bordeaux Alain Juppé (51%).

Classement personnalités.jpg

JOURNAL OUEST-FRANCE
Edition du 28 octobre 2013
Afp - Charles Platiau. 

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir ! Mieux que les mensonges (7)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
commerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la ville
(A suivre)

D'après un sondage commandé par le parti socialiste, 35 % des Audois prêts à voter front national aux prochaines élections ! Avec tous nos compliments, monsieur Dupré !

Front National.jpg
Journal L'Indépendant
Photographie Claude Boyer

Selon un sondage confidentiel réalisé à la demande de la fédération de l'Aude du PS, plus d'un tiers des Audois jugent "possible de voter à l'avenir pour le Front National".

Marine Le Pen en deuxième position au premier tour de la présidentielle 2012, Robert Morio en duel avec Jean-Claude Pérez aux législatives qui ont suivi : la montée du vote Front National dans le département de l'Aude lors des derniers scrutins nationaux a sérieusement fait réfléchir la fédération de l'Aude du Parti Socialiste. Surtout qu'elle venait s'ajouter aux résultats des cantonales de 2011, où le FN s'était retrouvé au second tour dans cinq cantons audois.

C'est ainsi qu'en juin dernier, un panel de 5 à 600 Audois a été établi par un institut de sondage de la région, et plusieurs questions ont été soumises. "Il y avait un vrai enjeu démocratique et républicain. Nous voulions comprendre et analyser les évolutions de l'électorat du département, et tenter de savoir pourquoi certains étaient enclins à adopter des positions extrêmes", explique Éric Andrieu, premier secrétaire de la fédération socialiste de l'Aude. Il n'en dira pas plus.

Voici les grandes tendances de ce sondage, que L'Indépendant a pu recouper.

1 Le poids électoral.

A neuf mois des municipales, 15 % des sondés déclaraient qu'ils voteraient FN aux prochaines municipales. Mais 35% d'entre eux disaient qu'il était "possible qu'ils votent à l'avenir pour le Front National". De son côté, le PS est à un niveau de 33% d'intentions de vote.

2 Par tranches d'âge.

Pour toutes les tranches comprises entre 18 et 60 ans, la "possibilité de voter FN" monte jusqu'à 40%. Mais elle redescend en-dessous de 30% pour les plus de 60 ans, tranche très représentée dans l'Aude, ce qui permet d'infléchir le chiffre global (35 %). Concernant les jeunes, les deux-tiers des titulaires de baccalauréats professionnels estiment "possible" un vote FN, tandis qu'ils sont seulement un tiers parmi les bacheliers des filières générales.

3 Par catégories socio-professionnelles.

L'intention ou la possibilité du vote Front National sont les plus fortes dans les catégories de la population qui se sentent les plus fragiles sur le plan économique. Parmi les ouvriers, la possibilité du bulletin FN atteint même les 50 %, notamment chez ceux qui ont voté François Hollande aux dernières présidentielles.

Chez les jeunes, ce sont les moins diplômés qui sont le plus tentés par le vote d'extrême-droite. Le PS, en revanche, garde la main chez les agriculteurs, chez les cadres salariés moyens et supérieurs, et plus globalement chez les personnes "à trajectoire sociale ascendante", souligné l'étude qui accompagne le sondage.

4 La répartition géographique.

L'intention de vote Front National est très forte sur le littoral audois (40%) ainsi que dans les zones autour des villes, le périurbain (34%). Le rural et les villes du département échappent à cette tendance et le vote FN y est plus limité sauf ... à Carcassonne. Selon ce sondage, en intentions de vote, le PS demeure premier, mais il est talonné par le FN, au détriment de l'UMP.

Un dossier complet à lire dans nos aditions papier de l'Aude. 

PS/FN : deux stratégies sur le terrain

Le FN jouera l'étiquette, le PS tentera de remobiliser les "siens". Les marchés, le porte-à-porte systématique, Robert Morio n'y croit pas. Si les militants FN sacrifieront certainement à cette tradition électorale pour les municipales, leur stratégie consistera surtout à "boîter". "C'est un exercice que j'aime particulièrement. Et cette année, l'augmentation du nombre de militants (lire en page précédente) permettra de mieux couvrir les communes concernées", confie le secrétaire départemental du FN de l'Aude, pour qui la quantité de personnes contactées par le biais des tracts déposés dans les boîtes aux lettres compte plus que la qualité du dialogue avec les gens. Dialogue qui n'est pas toujours simple, d'ailleurs, pour un parti qui voit souvent les portes se fermer à l'annonce de l'étiquette du visiteur.

71% d'opinions favorables pour les sortants

Au PS, l'enquête sur le vote FN a été dans un premier temps partagée avec les responsables et évoquée dans les sections. Elle contient toutefois un chiffre qui a passé du baume au cœur du parti majoritaire : 71 % des sondés auraient déclaré avoir "une opinion favorable de leur maire" et 7 % seulement un "jugement négatif". Cela ne signifie pas pour autant que les sortants (majoritairement socialistes dans l'Aude) puissent dormir tranquilles.

La flamme, le poing et la rose

"Il faut aller chercher notre électorat", se sont entendus dire plusieurs responsables de sections socialistes, notamment sur le littoral et dans les zones périurbaines. Réinvestir des associations d'éducation populaire (sur lesquelles le PS a souvent bâti sa force dans l'Aude), aller vers les jeunes et les nouveaux arrivants, aller aussi vers ces habitants des villages dortoirs, chassés des villes par le prix du foncier ou des impôts locaux, et qu'un basculement vers la précarité pousse vers le vote extrême : tels sont les éléments de la feuille de route des militants PS dans les prochains mois. Sachant que le "poing et la rose", aujourd'hui, n'ouvre guère plus de portes que la "flamme". Peut-être moins, dans certains secteurs. Eric Andrieu (PS) et Robert Morio (FN).

Journal L'Indépendant
Edition du 28 octobre 2013
Laurent Rouquette.

28/10/2013

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir : Mieux que les mensonges (6)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
commerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la villecommerçants,âmes sensibles s'abstenir,tout simplement effrayant,ils se sont personnellement enrichis,mais ils ont ruiné la ville
(A suivre)

27/10/2013

Le député socialiste Jean-Paul Dupré est devenu l'une des plus grosses fortunes de l'Aude ; son département est le deuxième plus pauvre de France ! Paradoxal ! Etrange.

Aude pauvre.jpg
Journal L'Indépendant
Vendredi 18 octobre 2013

Retraites : Jean-Claude Pérez s'abstient ! Jean-Paul Dupré préfère rester muet sur le sujet et parler du Carnaval de Limoux !

Pérez s'abstient.jpg
Journal L'Indépendant
Carcassonne - 16 octobre 2013

Limouxin réveille toi ! Le taux de chômage à Limoux frôle le record national ! Qui est responsable d'après toi ?

Chez nous en septembre :
16 chômeurs de plus chaque jour
!
Et pourtant, Jean-Paul Dupré est président national des Missions locales pour l'emploi !

Logo Pôle Emploi.jpg

Septembre 2013 - Aude

Hausse de 2 % par rapport à fin août en Cat.A

Fin septembre 2013, dans le département de l’Aude, 23 762 personnes sont inscrites à Pôle emploi en catégorie A.

Ce nombre est en hausse de 2 % par rapport à fin août (soit 475 demandeurs d’emploi supplémentaires). Sur un an, il augmente de 11,7 %. Sur l’ensemble de la région, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente de 1,3% par rapport à août (+9,8 % en un an).

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C s’établit à 32 929 dans l’Aude fin septembre 2013. Ce nombre affiche une hausse de 0,5 % par rapport à août (soit 157 demandeurs d’emploi supplémentaires). Sur un an, la hausse est de 8,8 %. Sur l’ensemble de la région, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C augmente de 0,3 % par rapport à août (+8,5 % en un an).

Source :
Observatoire Statistique
Pôle Emploi Languedoc-Roussillon.

 

chômage,limoux,septembre 2013

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir ! Mieux que les mensonges (5)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
Fermeture061.jpgFermeture062.jpgFermeture063.jpgFermeture064.jpgFermeture065.jpgFermeture066.jpgFermeture067.jpgFermeture068.jpgFermeture069.jpgFermeture070.jpgFermeture071.jpgFermeture072.jpgFermeture073.jpgFermeture074.jpgFermeture075.jpg
(A suivre)

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir : Mieux que les mensonges (4)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
Fermeture046.jpgFermeture047.jpgFermeture048.jpgFermeture049.jpgFermeture050.jpgFermeture051.jpgFermeture052.jpgFermeture053.jpgFermeture054.jpgFermeture055.jpgFermeture056.jpgFermeture057.jpgFermeture058.jpgFermeture059.jpgFermeture060.jpg
(A suivre)

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir ! Mieux que les mensonges (3)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
Fermeture031.jpgFermeture032.jpgFermeture033.jpgFermeture034.jpgFermeture035.jpgFermeture036.jpgFermeture037.jpgFermeture038.jpgFermeture039.jpgFermeture040.jpgFermeture041.jpgFermeture042.jpgFermeture043.jpgFermeture044.jpgFermeture045.jpg
(A suivre)

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir ! Mieux que les mensonges (2)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
Fermeture016.jpgFermeture017.jpgFermeture019.jpgFermeture020.jpgFermeture021.jpgFermeture022.jpgFermeture023.jpgFermeture024.jpgFermeture025.jpgFermeture026.jpgFermeture027.jpgFermeture028.jpgFermeture029.jpgFermeture030.jpg
(A suivre)

Au risque d'informer ! Commerçants, âmes sensibles s'abstenir ! Mieux que les mensonges (1)

Tout simplement effrayant !
Vos amis politiques ?
Ils se sont personnellement enrichis
mais ils ont ruiné la ville !
(Droit d'inventaire)
Fermeture001.jpgFermeture002.jpgFermeture003.jpgFermeture004.jpgFermeture005.jpgFermeture006.jpgFermeture007.jpgFermeture008.jpgFermeture009.jpgFermeture010.jpgFermeture011.jpgFermeture012.jpgFermeture014.jpgFermeture014.jpgFermeture015.jpg
(A suivre)

25/10/2013

Même eux en sont convaincus ! Jean-Paul Dupré est un homme fini... qui a ruiné Limoux !

Parti de gauche.jpg

MUNICIPALES A LIMOUX

 

Ce sont les communistes et eux seuls qui décideront de l’attitude du PCF face aux élections municipales de Limoux en mars prochain. N’empêche que le citoyen lambda, comme moi, peut exprimer son point de vue et le faire connaître !

Le PS, avec son dinosaure député-maire J.-P. Dupré, gère depuis des décennies la baronnie limouxine et plonge l’Aude dans la catégorie des départements français les plus pauvres (4e). Voici quelques éléments chiffrés (déjà donnés en mai dernier) de la gestion de ce maire accroché comme une arapède au rocher de l’austérité !

Impôts locaux :

461 € par habitant (moyenne nationale : 291 €).

Les impôts locaux de Limoux ont baissé de 3,76 % de 2000 à 2011, alors qu’ils sont en baisse de 12,59 % en moyenne pour les villes similaires. Donc la commune de Limoux impose largement plus ses habitants !

La dette :

Elle représente 92,49 % des revenus annuels de la commune ! Un record !

Elle s’élève à 1122 € par habitant (935 € en moyenne pour des villes similaires), soit donc 20 % plus élevée.

Si les limouxins doivent payer ces remboursements pendant des années (156 € par habitant et par an), ce sont les banques les seuls bénéficiaires (en 2011, la ville de Limoux leur a remboursé 1 619 000 € et leur doit encore 11 631 000 €).

Impôts sur le revenu :

La casquette de député coiffe celle de maire.

La pauvreté se développe à Limoux plus qu’ailleurs encore ! Alors que la moyenne nationale des revenus par foyer fiscal est de 21 741 € en France, elle est de 17 956 € dans la commune Dupré. Considérons en plus que seuls 2442 foyers sont imposables sur le revenu pour un total de 5876 ! On ne roule pas sur l’or dans la capitale de la blanquette !

Le chômage :

Comme partout en France, une véritable plaie à Limoux ! Monsieur Dupré et ses collègues n’ont pas de quoi être fiers ! Le taux de chômage était de 15,8 % de la population active dans la ville en 2010 (derniers chiffres révélés par pôle emploi, ex ANPE). Il n’a pas baissé depuis (!) et il est estimé aujourd’hui aux alentours de 18 % !

Monsieur le maire est la docile courroie de transmission de la politique d’austérité du président Hollande qui entraîne les plus simples gens dans les difficultés quotidiennes de l'existence. Le sieur Dupré a voté toutes les lois antisociales du gouvernement Ayrault et s’apprête à voter celle des retraites, véritable honte et trahison envers le monde du travail et de la jeunesse.

La jeunesse !

Parlons-en, à Limoux, si elle ne joue pas au rugby, rien n’est mis en place pour elle ! Ah, ils sont beaux les ronds-points avec leurs petites fleurs… de quoi faciliter le clientélisme mais pas de quoi créer des structures de loisirs et de rencontres pour notre jeunesse !

En colère, je vous dis ! Je suis en colère !

Surtout lorsque j’entends murmurer, qu’ici ou là, quelques alimentaires sacrifieraient leurs convictions pour une place au soleil !

Allons donc ! Aller sur une liste solférinienne ? Avec un godillot du PS qui ne s’intéresse qu’à l’électorat de gauche que parce qu’il lui permet d’accéder au pouvoir ? Pour quoi faire ? Continuer en l’accentuant encore cette politique locale de ronds de jambe et de paraître ? Enfoncer encore un peu plus les limouxines et les limouxins dans la pauvreté et la ville dans les agissements néfastes de barons condescendants ?  Quelle hérésie !

Les communistes de Carcassonne l’ont bien compris et, plus que soucieux de leur «bout de gras», ils ont décidé de mettre toute leur belle énergie au service des habitants du chef-lieu : ils vont mener le débat, au premier tour, au sein d’une liste Front de Gauche !

Il en serait différemment à Limoux, selon que la co-secrétaire à un endroit ne serait pas la même communiste que l’autre co-secrétaire ailleurs ? Accréditerions-nous, dans la capitale de la blanquette, le fait que nous soyons dans le même sac que les politiciens véreux, favorisant ainsi le lit du FHaine ?

J’ai eu la grande chance, au début de ma vie de militant de gauche, de rencontrer ces communistes historiques, grands (Marcel Billoux, Jacques Duclos…) et plus «modestes» ( mes amis issus du combat de la Résistance dans mon canton )… ils n’avaient aucune crainte à ériger leur droiture pour peu qu’elle serve d’exemple à celles et ceux qui luttent «pour des lendemains qui chantent». Pas de compromission, pas d’intérêt personnel, pas d’abandon de valeurs. Ne serait-ce qu’en leur souvenir, il ne conviendra jamais de dire : «mais ça, c’était avant».

 

Parti de Gauche Aude
11.lepartidegauche.fr
Mercredi, 11 Septembre 2013
Johnny Saïsse
Militant FDG

24/10/2013

La vérité vient toujours d'ailleurs et d'un homme libre !

Un témoignage extérieur édifiant !

Bonjour,

Je suis retraité et j'ai passé mon enfance à Limoux, période dont je garde un merveilleux souvenir.

J'habite provisoirement à Leucate et je reviens régulièrement depuis des années à Limoux car toute ma famille (Pébernard), du côté de ma maman est enterrée sur place. Chaque fois que je viens je ne reconnais plus ma ville de coeur tant la situation se dégrade.

Une population communautariste de plus en plus présente aux regards pas toujours bienveillants (café en entrée de ville du côté de la promenade des marronniers) sans parler des "zonards" agglutinés autour de la Poste et du Marché couvert qui sont plus ou moins alcoolisés et/ou shootés et dont les chiens en liberté jonchent les rues et trottoirs de leurs déjections dans l'indifférence de policiers municipaux visiblement démotivés.

L'été les rues dégagent des odeurs nauséabondes traduisant l'absence totale d'une politique de nettoyage cohérente, organisée et efficace. Limoux est une ville qui a toujours rayonné au sein du département de l'Aude mais qui malheureusement est en train de sombrer dans un sommeil qui pourrait se transformer en profond coma.

Il est temps de réveiller les consciences et de faire appel aux compétences et aux bonnes volontés pour que Limoux reste une ville d'avenir s'appuyant sur un potentiel économique énorme.

Je soutien sans réserve la liste de Limoux Renouveau et je suis disposé à lui apporter mon concours pour participer activement à son programme, principalement pour le volet sécurité publique qui sera un élément très important pour envoyer monsieur Dupré profiter d'une retraite qu'il aurait du prendre depuis bien longtemps.

Jean-Pierre ARNAL

23/10/2013

JEAN-PAUL DUPRE N'A PLUS D'ENCRE AU CORNET !

Je ne connaissais pas cette vieille expression qui m’a été rapportée par l’un des plus vieux habitants du petit village de Davejean où est né le député-maire de Limoux.

Je me suis donc renseigné aux meilleures sources de la langue française. Celui qui n’a plus d’encre au cornet est un homme dont l’esprit est épuisé, ou dans un autre sens, un homme qui n’a plus que le souffle.

Il aura fallu la sagesse d’un vieillard pour ouvrir les yeux d’une population non seulement révoltée, mais au surplus anormalement muette et résignée, ce qui constitue le dernier palier d’une démocratie en lambeaux, depuis longtemps bafouée.

Jean-Paul Dupré n’a plus d’encre au cornet ! C’est évident. Depuis quelque temps notre député aussi discipliné que partisan, vote des lois qu’il désapprouve et qu’il n’applique pas dans sa circonscription.

Il se prononce à l’Assemblée pour le mariage d’individus du même sexe ; mais lorsque deux couples d’hommes et de femmes se présentent en mairie pour officialiser leur union, voilà qu’il part en voyage en Russie aux frais du contribuable. Un peu comme si la connaissance approfondie du régime soviétique était bien plus importante que les lois de la République devenues dérisoires !

Parce que le Parti socialiste l’ordonne, Jean-Paul Dupré vote contre le cumul des mandats ; quand aussitôt après il annonce sa prétention d’être, sa vie durant et pour toujours, le maire de Limoux !

La fonction de notre député-maire ne pourra plus exister dans les faits à compter de 2017. Pourquoi donc persiste-t-il à tromper ses électeurs ? La vérité lui paraît-elle à ce point insupportable ?

L’analyse est aussi claire que l’eau de la source d’Alet en difficulté, dont il refuse obstinément de s’occuper. Dans l’avenir, Jean-Paul Dupré essayera de conserver coûte que coûte son mandat de député, car il ne pourra être remplacé par sa suppléante, elle-même frappée par la loi sur le cumul des mandats en tant que conseillère régionale.

Il se présentera aux élections municipales de 2014 et démissionnera quelques mois après afin de laisser la place à son premier adjoint déjà fort encombré par la charge de président de la communauté de communes du Limouxin et du Saint-Hilairois.

Ces choses-là sont-elles si difficiles à dire ? Pourquoi donc Jean-Paul Dupré veut-il trahir ; pourquoi se cache t-il ; pourquoi veut-il abuser de notre confiance ?

Il faudra bien qu’un jour s’éteigne ce détestable usage du cumul des mandats qui apporte à des notables ayant perdu toute notion de travail, une rente de situation perpétuelle de nature à grever lourdement le budget de la nation.

Nous souhaitons une opposition municipale ; nous ne désirons pas un maire à temps partiel ; nous ne voulons pas signer un contrat de gestion à courte durée déterminée avec un homme d’un autre temps qui a détruit plus qu’il n’a construit.

Gérard Jean

jean-paul dupré,démocratie,cumul des mandatsCumul1.jpg