Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2014

LE GRAND RETOUR... EN ARRIERE !

 Le grand retour... en arrière !

Nous voici en 1989. Il y a 6751 inscrits sur la liste électorale de Limoux. M. Dupré est élu avec 2859 voix, soit 51,45 % des suffrages exprimés.
Un quart de siècle plus tard, alors que la population de Limoux a augmenté, le nombre d'inscrits a baissé puisqu'il n'est plus que de 6589. Les nouveaux arrivants ne seraient t-ils pas des citoyens Limouxins, ou se considéreraient ils étrangers à la vie politique locale !
Le nombre de voix obtenu par M. Dupré, 25 ans après sa première élection, s'élève seulement à 2232. Certes le pourcentage reste sensiblement le même : 51,88 %, mais cela démontre l'érosion de son matelas qui monta vers des sommets vertigineux en 2001, avec plus de 69 % !
Il n'y a donc pas de quoi pavoiser. Moins de voix avec plus de population, cela s'appelle le discrédit. C'est le grand retour en arrière !
Le maire de Limoux est réélu en 2014 avec 2232 voix. L'opposition toutes tendances confondues, obtient 2070 voix, auxquelles on peut ajouter les 220 votes blancs, et constater que M. Dupré, malgré son sourire de façade, n'a pas gagné mathématiquement les élections.
Sans l'assentiment de son électorat traditionnel, on peut même dire qu'il a très sérieusement régressé. Il ne faut pas être un grand politologue pour dire au Maire qu'il ne représente plus à Limoux un courant légitime... Pourtant il est élu ! Nous devrons supporter son image et sa superbe, trois ans encore... peut-être moins !

Paul Genois
2014.03.28 

marche arrière,retour en arrière,élections 1989,élections 2001,élections 2014,population de limoux,nombre d'inscrits

Les commentaires sont fermés.