Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2014

IL A LE TRAC, LE TSAR !

Il a le trac, le Tsar !

La première véritable réunion du Conseil municipal a montré la couleur... La vedette sort de sa loge et entre en scène sans un salut pour les autres acteurs de la pièce déjà écrite par elle-même !
Pourtant la vedette a le trac, elle est blanche comme neige face aux « sept nains » : cette peur blanche la conduit à une colère noire dès lors que ses monologues ne sont pas salués comme elle l’espérait. L’acteur cabotine dès lors et sort de son texte : les tirades n’ont plus d’effet et une seule répartie d’un « nain » lui fait perdre sa miteuse éloquence.
Que dit-il à cette « outrancière » ayant osé prendre la parole pour dénoncer une lacune dans le fonctionnement d’une installation municipale : « vous êtes une menteuse » ! Cela en séance publique ! Une élue traitée ainsi en séance publique !
La pseudo Star devient alors le Tsar et proclame son oukase, c’est-à-dire sa décision arbitraire : « je vous interdis de parler » !
Chacun peut donc apprécier comment fonctionne désormais la démocratie au sein du nouveau Conseil municipal. Et malheureusement ce n’est pas fini. Mais ceux qui représentent 48 % de la population limouxine n’ont pas fini non plus d’ouvrir les yeux, les oreilles et la bouche à l’inverse des vingt-cinq autres « petits singes »... bien sages !

Jacky Daguine
2014.04.18

 

le tsar,trac,élue menteuse,je vous interdis de parler

28/03/2014

LE GRAND RETOUR... EN ARRIERE !

 Le grand retour... en arrière !

Nous voici en 1989. Il y a 6751 inscrits sur la liste électorale de Limoux. M. Dupré est élu avec 2859 voix, soit 51,45 % des suffrages exprimés.
Un quart de siècle plus tard, alors que la population de Limoux a augmenté, le nombre d'inscrits a baissé puisqu'il n'est plus que de 6589. Les nouveaux arrivants ne seraient t-ils pas des citoyens Limouxins, ou se considéreraient ils étrangers à la vie politique locale !
Le nombre de voix obtenu par M. Dupré, 25 ans après sa première élection, s'élève seulement à 2232. Certes le pourcentage reste sensiblement le même : 51,88 %, mais cela démontre l'érosion de son matelas qui monta vers des sommets vertigineux en 2001, avec plus de 69 % !
Il n'y a donc pas de quoi pavoiser. Moins de voix avec plus de population, cela s'appelle le discrédit. C'est le grand retour en arrière !
Le maire de Limoux est réélu en 2014 avec 2232 voix. L'opposition toutes tendances confondues, obtient 2070 voix, auxquelles on peut ajouter les 220 votes blancs, et constater que M. Dupré, malgré son sourire de façade, n'a pas gagné mathématiquement les élections.
Sans l'assentiment de son électorat traditionnel, on peut même dire qu'il a très sérieusement régressé. Il ne faut pas être un grand politologue pour dire au Maire qu'il ne représente plus à Limoux un courant légitime... Pourtant il est élu ! Nous devrons supporter son image et sa superbe, trois ans encore... peut-être moins !

Paul Genois
2014.03.28 

marche arrière,retour en arrière,élections 1989,élections 2001,élections 2014,population de limoux,nombre d'inscrits

27/03/2014

IGNOMINIE ? UN MOT A RICOCHET !

 Ignominie ? Un mot à ricochet !

 Limoux Renouveau aurait fait une campagne ignominieuse, c'est-à-dire infamante au regard du Prince Sortant ! Nous ne sommes pas au Palais-Bourbon pour utiliser des mots qui n'intéressent personne...
C'est ignominieux de dire que nous voulons de la Limouxinité ?
C'est ignominieux de dire que nous payons trop d'impôts ?
C'est ignominieux de vous dire que vous êtes là depuis trop longtemps ?
L'infamie, par le travers de vos aboyeurs, vous l'avez mise à notre encontre sur la place publique...
L'infamie, à l'encontre de tous ceux qui étaient contre vous, vous l'avez perfusée au goutte-à-goutte auprès d'une partie de la population, pour salir une réputation, une profession, une intention démocratique.
L'ignominie, mettez là sur votre nombril : il enflera plus encore et vous permettra de ne plus avoir de limite dans l'absence de morale Républicaine. Il est vrai que, lorsque l'on reste Prince pour trois ans, on peut en 1000 jours pourfendre encore les principes de la Liberté d'expression. 

Paul Genois
2014.03.27

Mon souci.jpg

25/03/2014

LE SOCLE SOCIALISTE S'EST EFFRITE A LIMOUX ET LA STATUE DE JEAN-PAUL DUPRE A PERDU SES BOULONS !

Statue.jpg

Le socle socialiste s'est effrité à Limoux
et la statue de Jean-Paul Dupré a perdu ses boulons !

 Le peuple s'est exprimé dimanche. Il va permettre au maire-sortant d'entamer un cinquième mandat ; un mandat de trop qu'il n'achèvera certainement pas. Le temps qui passe sur toute chose, nous donnera t-il tort ou raison ?

Nous aurions évidemment souhaité un autre cas de figure, afin de tirer définitivement un trait sur ce long et triste épisode politique qui a conduit inexorablement notre ville vers sa dramatique décadence économique autant que démocratique.

Les citoyens d'une commune ont droit au respect, à la liberté d'expression, à la neutralité des bulletins municipaux ou de la presse, à la transparence des institutions ; en deux mots, à la morale et à l'honnêteté intellectuelle de leurs élus. La présence d'une opposition même faible au sein du nouveau Conseil municipal va redonner espoir aux 2070 votants des listes "Limoux Renouveau" et "Limoux à gauche, Enfin ", qui s'honorent d'avoir réintroduit la démocratie à Limoux.

Après avoir fait entendre un certain désespoir et la voix de leur défiance par rapport à la gestion totalitaire que nous dénoncions, ce sont 2067 abstentionnistes marqués par l'exemple, qui retrouveront demain le chemin des urnes, pour dire à Jean-Paul Dupré qu'il est grand temps de mettre un terme à son opulente carrière politique.

Le piédestal de Jean-Paul Dupré s'effondre, c'est le commencement de la fin car la statue perd un à un, tous ses boulons !

Jamais depuis le début de son potentat, le monarque local n'avait obtenu un si faible nombre de voix. Son échec est cuisant, irréversible, définitif ! L'autocrate en sa mairie perd 627 voix par rapport à sa première élection en 1989 ; 724 électeurs ne veulent plus de sa présence si l'on considère le scrutin de 1995 ; 683 votants se sont détournés de son nom depuis 2001.

En pourcentage, la faillite du système est aussi évidente. Avec seulement 51,88 % des suffrages exprimés, l'hégémoniste en son hôtel s'écroule et revient à ses premières armes, vingt-cinq ans en arrière ! Que d'énergie gaspillée, que d'enfumage, que de millions d'euros distribués en pure perte ! 

Jean-Paul Dupré va bientôt abandonner l'un ou l'autre de ses juteux mandats pour répondre aux exigences de la République ; nous devrons veiller à ce que les excipients et les palliatifs qu'il nous proposera ne rendent pas le médicament mortel ! 

 Gérard JEAN
2014.03.25

Résultats2.jpgStatue déboulonnée.jpg

LA FIN DES AUTISTES !

Démocratie4.jpg

La fin des autistes ! 

2070 Limouxins vont pouvoir désormais s'exprimer par le travers de leurs élus au Conseil municipal.

La muselière posée par "Limoux (PS) pour Tous" va tomber et la parole sera donnée à tous ceux qui ont envie de montrer leur différence.

En se démontrant ainsi dans une activité positive faite de propositions concrètes et d'opposition réaliste, les élus de Limoux Renouveau demeureront fidèles à leurs promesses de campagne pour mettre l'accent sur les lacunes et insister sur les nécessités.

Nous nous y étions engagés... nous poursuivrons dans ce sens, sans oublier que nous ne sommes que votre porte-voix. Il y aura désormais n'en doutez pas, des altercations dans cet hémicycle jadis ouaté et silencieux, qui permettait aux séances du Conseil municipal de se dérouler, sans mot dire, en moins d'une demi-heure pour soixante questions à l'ordre du jour !

2070 Limouxins vont recouvrer la parole ! Ce n'est pas rien quand on sait que durant tant d'années nos concitoyens furent considérés comme des autistes. Ils n'avaient le droit, tels les trois petits singes, que de fermer les yeux, la bouche et les oreilles. Un temps que nous espérons révolu. Nous nous y emploierons avec M. Carré !

Paul Genois

2014.03.25 

Démocratie3.jpg

21/03/2014

THEORIE DU GENRE OU MELANGE DES GENRES !

Jean d'Ormesson.jpg

 Théorie du genre ou mélange des genres !

Le député-maire de la ville est une personnalité à la "matière grise" très complexe, semblable à celle de ces très rares génies qui ont bouleversé l'humanité, mais comparable également au cerveau de ces malheureux surdoués de l'intellect qui basculent subitement dans la démence et se trouvent internés depuis deux cents ans à l'asile des aliénés de Limoux. 
Tout chez cet homme n'est que contradiction ! Tout n'est que démagogie ! Tout n'est que ruse et mensonge ! Chez cet homme, tout est illisible, rien ne se comprend ! Tout chez cet homme n'est qu'illusion ! Tout n'est que tromperie ! Le subterfuge est chez lui un vice profond de l'existence ! 
Jean-Paul Dupré est socialiste nous dit-il ; après tout pourquoi pas ! Mais alors qu'il est devenu en quarante ans de vie politique l'une des premières fortunes du département, nous ne l'avons jamais vu distribuer, même parcimonieusement, sa richesse. Par contre il ne se prive jamais de nous faire payer, au delà même de ce qui est légal, ses stupéfiantes notes de frais !
Nous voulons tous sans exception être socialistes à la mode de Jean-Paul Dupré ! Comme lui nous dénaturerons toute forme de travail productif, nous embrasserons aux pieds les pauvres, les malheureux, les indigents ; l'assistance publique, généralisée et redevable, nous permettra comme il nous l'enseigne, de garantir la fidélité de notre électorat !
Le député Jean-Paul Dupré a voté pour que deux hommes ou deux femmes puissent se marier pour engendrer et procréer ensemble ! Sa loi est contre nature ! Tout être humain est issu de l'amour d'un homme et d'une femme. Tout enfant a le droit d'avoir un papa et une maman ; c'est le plus grand et le plus beau principe du genre humain. Tout esprit contraire relève de la décadence.
Jean-Paul Dupré ne dénonce pas aujourd'hui la théorie du genre. Il se propose d'expliquer demain à nos petits élèves, qu'un garçon c'est pareil qu'une fille ; que la nature n'a pas différencié leur sexe ; qu'un papa, c'est comme une maman ; qu'un homme au visage blanc, ressemble sinon par son intelligence, du moins par son physique à un homme au visage noir !
Allez, la campagne du premier tour des élections municipales s'achève. La présentatrice vedette de la Météo, chère au cœur de certains Limouxins l'annonce : le week-end sera beau et ensoleillé. Profitez-en pour aller voter et mettre dans l'urne sans blanc ni ratures le bulletin de la liste "Limoux Renouveau" ou celui de la liste "Limoux à gauche, enfin" selon votre intime conviction. à bientôt. 

Gérard JEAN

2014.03.20

Taubira.jpgBilan Hollande.jpgConseil municipal.jpgTotalitarisme.jpg

Adieu "Momo"

Au revoir1.jpg 

Adieu "Momo" ! 

Coucou, c'est moi, Paul Genois, et je m'adresse à "Momo" pour la dernière fois ! C'est tout de même curieux qu'après avoir "tagué" lui même la façade de sa maison, "Momo" n'ait pas réfléchi d'une manière intellectuelle aux mots utilisés à son encontre durant cette campagne électorale ! 

Je résume : un nègre est quelqu'un qui écrit à la place d'un autre... Quant à la négritude revendiquée par M. Aimé Cézaire, elle possède en littérature une grande valeur symbolique qui permit à certains ignares dont je vous compte, de comprendre ce qu'est une Culture. 

Il est vrai que vous n'en avez aucune, piochant de ci, de là, au hasard de vos pérégrinations en France, un semblant d'éducation... Mais la Culture, c'est comme la confiture, moins on en a et plus on l'étale ! 

Dès ce week-end, vous allez rentrer dans l'oubli d'où vous n'auriez jamais dû sortir ! 

Adieu "Momo", rendez-vous dans six ans, si vous êtes toujours Limouxin... Paul Genois, c'est sûr, sera encore dans ses murs !  

Paul Genois

2014.03.21

Au revoir2.jpg

19/03/2014

IL VA FAIRE "BANQUETTE" !

 Il va faire "banquette" ! 

Parce qu'il veut jouer tout seul, sans aucune harmonie avec son équipe, le voici mis sur la liste des transferts.
Fin de saison pour lui dès le 1er Avril et ceci n'est pas un "Poisson" ! C'est sans doute la fin de sa carrière en première ligne.
Peut-être trouvera-t-il du côté d'Argelès ou de Davejean une place sur le banc des remplaçants, mais dans tous les cas d'espèce, il ne sera désormais que suppléant, ce qui fera sourire celles et ceux qui furent toujours derrière son "tenu"...
Ainsi va la vie pour quelqu'un qui n'a toujours regardé que le score, sans prendre en compte les desiderata des supporters, désertant les tribunes pour fuir l'agonie d'une fin de match.
L'arbitre - en l'occurrence le peuple - va siffler la fin de la partie !
Il n'y aura pas de prolongation ni d'ambiance dans les vestiaires, surtout lorsqu'il faudra après le maillot se coltiner la "veste" ! Supportera t-il alors de faire "banquette" ?

Paul Genois

 

Banc de touche.jpg

13/03/2014

DEPUIS 37 ANS, JEAN-PAUL DUPRE DETRUIT A LIMOUX TOUTE FORME D'EXPRESSION ET D'OPPOSITION : CELA S'APPELLE LE TOTALITARISME !

Totalitarisme.jpg

11/03/2014

LA RUMEUR ! ET SI UN NOUVEAU MALHEUR S'ABATTAIT SUR LA VILLE ?

 La rumeur !

 La rumeur est incontrôlable et se répand sans que l'on puisse la maîtriser ! Ainsi aujourd'hui apprend t-on que les élections sont d'ores et déjà pipées... Si Jean-Paul Dupré est élu pour deux ans et demi, il devra laisser sa place, soit, mais à qui ?Pierre Durand, déjà président d'une Communauté de communes qui ne cesse de s'agrandir, n'en veut pas !
Alors Qui ? Et bien la rumeur annonce que "l'Ombre" serait sur les rangs ! Lui qui représente dans son parti étiolé 4 à 5 Limouxins, le voici prêt à prendre le sceptre de premier Magistrat ! La rumeur s'amuse certes à lui pendre aux pans de sa veste nombre de "casseroles" qu'il ne peut nier, mais l'évidence de cette ambition démesurée pour le petit porteur de télégrammes résiste aux quolibets.
Alors Limouxins, mesurez votre choix dès ce mois de Mars, pour ne pas avoir une "Ombre" à la tête d'un Conseil municipal qui mérite mieux qu'un élu ectoplasme ne représentant que lui !
La Démocratie est un rapport de force qui ne peut être bafoué par un simple opportuniste.  

Rumeur.jpg
The gossip (la rumeur), par Norman Rockwell.jean-pierre tailhan,jean-paul dupré,l'ombre,conseil municipaljean-pierre tailhan,jean-paul dupré,l'ombre,conseil municipal

CES ELUS QUI RUINENT LIMOUX : UN VEHICULE DE FONCTION MONSIEUR LE MAIRE, UNE PEUGEOT 407, POURQUOI... ET SURTOUT POUR QUEL USAGE ?

Ces élus qui ruinent Limoux : un véhicule de fonction monsieur le Maire, une Peugeot 407, pourquoi… et surtout pour quel usage ?
Motus !
Je ne vous l'dirai pas. 
Non, non, non.
Soyez patients. 
Ne comptez pas sur moi 
pour trahir le secret.
Vous allez être surpris, 

Peugeot Dupré1.JPG

Dans leur grande mansuétude, les Limouxins ont accepté il y a près de trente ans la décision de leur Conseil municipal, qui attribuait une voiture de fonction à monsieur le Maire !

Ces braves gens, comprenaient fort bien que le premier magistrat de la ville ne pouvait se rendre à pied de son domicile de Flassian à la Mairie, du commissariat au bureau de poste, du centre des impôts au petit guichet de la rue Saint-Martin où il travaillait encore. Monsieur Dupré possédait bien un véhicule personnel, mais il lui en aurait coûté pour l’entretien, et de cela il ne voulait pas !  D’ailleurs, Jacqueline son épouse en avait constamment besoin !

Les Limouxins profondément conscients des hautes vertus du socialisme ont été émus par une telle situation de détresse morale et financière. Ils se sont donc cotisés, avec leur argent, avec leurs économies, avec leurs impôts, et ils ont acheté une petite bagnole, d’occasion et pas trop chère, à celui qui se démenait jusqu’à l’épuisement, pour faciliter leur existence.

Économe de ses thunes mais gaspilleur jusqu’à l’outrage des fonds publics, Jean-Paul Dupré n’a jamais imaginé au moins l’espace d’un instant, qu’il devrait un jour rendre des comptes sur l’usage privatif abusif du véhicule, qui lui était prêté afin de rendre plus facile son mandat de maire.

Pour une fois, les choses sont claires et relativement faciles à expliquer ! De la petite bagnole de seconde main économique, on est rapidement passé à la berline de standing immatriculée BZ 973 QN ; mais l’histoire ne s’arrête pas là !

Tout simple : quand la Peugeot 407, se trouve stationnée à Limoux, rue du Consulat, ce qui arrive peu fréquemment, tout est réglo, c’est la voiture de monsieur le Maire qui travaille dur au premier étage, dans son bureau de l’hôtel de ville.

Plus subtil : si ladite Peugeot 407, circule hors du département, près des plages d’Argelès par exemple, c’est répréhensible. Il y a fort à penser en effet que nous sommes en présence d’un sévère abus de bien public. Mais bon, le véhicule familial est tombé en panne au dernier moment, juste avant le départ en vacances, et il a bien fallu le remplacer !      

Infiniment plus grave, la justice va chercher à comprendre car nous approchons dangereusement des limites du détournement de fonds publics : lorsque la berline de standing immatriculée BZ 973 QN, est garée chaque semaine, depuis des mois, depuis des années, sous le parking de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, c’est un délit lourd de conséquences.

Le député-maire n’a pas le droit d’augmenter au-delà du supportable les impôts des Limouxins pour leur faire payer les frais de déplacement qu’il engage afin de se rendre à l’Assemblée Nationale.

Le député n’est pas davantage autorisé à visiter une à une chaque commune de sa circonscription avec le véhicule de monsieur le maire au risque de se retrouver au mieux, s’il a vraiment de la chance, sur les bancs du tribunal correctionnel.

Le pouvoir rend fou dit-on, du moins inconscient ! Est-il possible de comprendre qu’un homme politique, qui gagne au bas mot 19 075 euros par mois, à qui l’Assemblée Nationale rembourse chaque mois 9 504 euros de frais de mandat, puisse un jour risquer la prison et la déchéance pour avoir voulu économiser sur le dos de la collectivité, l’achat, le carburant, les factures d’entretien d’une voiture consacrée à son activité parlementaire ?     

C’est légal ! Vous pouvez demander à monsieur le directeur des Finances Publiques, la copie des notes de frais remboursées au sieur Jean-Paul Dupré, maire ou député selon le cas, par les SEULS habitants de Limoux. Vous y verrez comme nous de bien curieuses pratiques, d’étonnantes facturations ! Âmes sensibles s’abstenir !     

    Gérard Jean

Devoir citoyen

2014.01.25

 

 

 

Peugeot Dupré2.JPG
Monsieur le Maire travaille, tout est en ordre !jean-paul dupré,ces élus,ruinent limoux,peugeot 407,abus de bien public,détournement de fonds publics,maire,député

08/03/2014

LE SOLEIL... ET PLUS RIEN !

Le Soleil et... plus rien !

le soleil et plus rien,agriculture,viticulture,vignerons,rien de nouveau sous le soleil,amusé,trompé,slogansUne expression latine qui se trouve dans le dictionnaire dit : nil novi sub sole, ce qui en français ce traduit par : rien de nouveau sous le soleil !

Et pourtant à Limoux, nous avions un bon slogan créé par les collaborateurs de MM. de Ginestous et Besset : c'était  "à Limoux aven lo soleilh de maï " !

Le soleil s'est estompé sur la ville qui ne valorise plus des slogans qui furent porteurs d'une réussite viticole et surtout "blanquetière" dans toutes les régions de France.

Car l'agriculture, la viticulture surtout, ne semblent guère intéresser le "Maire-Sortant". Les vignerons ne sont pas dupes... Ainsi tout comme M. de Talleyrand, grand chambellan d'Empire, il va dès les prochaines élections quitter son pouvoir... et passer dans l'opposition où il fut réélu ! Lui, Talleyrand !

Le Maire-Sortant, nous ne l'accueillerons pas en nos seins. Nous le laisserons partir vers les bleus horizons Catalans où il a déjà bâti pour assurer ses vieux jours qui approchent... c'est-à-dire bientôt !

"Rien de nouveau sous le soleil" ! Avec sa crème à bronzer, du côté d'Argelès, le Maire-Sortant de Limoux oubliera vite qu'il vous a bien amusé pendant 25 ans ! Son bronzage dissipera les rides d'un faciès qui, tel un masque, un faux visage, vous aura ainsi trompé !

07/03/2014

RESTEZ PAUVRES, VOUS AVEZ LE BONHEUR !

Restez pauvres, vous avez le bonheur !

 L'idéal, savez vous Limouxins, ce serait tant est qu'ils soient importants, de pouvoir déduire vos impôts, de vos impôts !
A l'arrivée, nous serions tous non imposables, et ceux qui ne paieraient rien devraient alors cracher au "bassinet"...
Dès lors, l'homme qui dit à tous ses administrés que "l'argent ne fait pas le bonheur", utilise ainsi une astuce pour faire croire aux pauvres qu'il vaut mieux vivre à Limoux lorsque l'on n'a rien, que lorsque l'on est nanti !
Ainsi, nombre de Limouxins croient en ce "Poutine" local qui, utilise comme en judo la force de l'adversaire, pour paraître sur scène. Seulement, aujourd'hui, sur le tatami il y a un adversaire qui sait ce que sport veut dire : "un esprit sain dans un corps sain" !
Quel maillot a-t-il mouillé dans son parcours de vie ? Qu'elles couleurs a-t-il porté en dehors de la Rose qui se fane de plus en plus pour n'être qu'une tige d'épines...
Le cynisme est son rempart ! Mais nous vous délogerons et ainsi nous prouverons que vos agressions personnelles, qui manquent vraiment d'humour en période carnavalesque ne valent pas le pet d'une "chine" !
Mais pire encore, il n'y a pas d'honneur dans tout cela. Il est vrai que "l'on bataille toujours pour ce que l'on n'a pas" (Cit. Surcouf).

restez pauvre,vous avez le bonheur,poutine,rose fanée,cynisme,l'argent de fait pas le bonheur,limoux,il n'y a pas d'honneur

06/03/2014

COMME UN STRATEGE MILITAIRE QUI SERAIT DEVENU FOU ET MEGALOMANE !

Comme un stratège militaire
qui serait devenu fou et mégalomane !
jean-paul dupré,marie-sortant,stratège militaire,sans bilan,économie moribonde,dette communale,médiathèque

Le maire-sortant de Limoux est subitement pris d’une frénésie médicalement inquiétante. Son comportement à l’approche des élections nous rappelle la démence de cet officier supérieur, dont les troupes avaient été totalement anéanties.

Son pays n’existait plus, ruiné par la misère et la désolation. Les habitants fuyaient la dévastation. L’économie était anéantie ; dans les villes, des quartiers entiers se vidaient ou brûlaient. Il n’y avait plus d’armée, les munitions faisaient défaut, le trésor de guerre avait été dilapidé, les soldats désertaient et leurs officiers devenaient félons.

Pendant ce temps, l’histoire nous raconte, que le fameux stratège militaire dont l’esprit était en déshérence, se faisait présenter des cartes d’état-major sur lesquelles il poussait à la baguette des régiments qui n’existaient plus sur le terrain ; il faisait virer de bâbord et de tribord des navires irréels, détruits, coulés par l’ennemi ; il plaçait sur des lignes de front imaginaires des rangées de canons dont il se croyait encore propriétaire. Bref, ce brillant généralissime avait d’abord basculé dans la mégalomanie, avant de sombrer dans la folie qui devait l’emporter.

En toute franchise, la santé du maire-sortant de Limoux nous inquiète jusqu’à la pitié ! Alors qu’il occupe un siège dans l’hémicycle de l’hôtel de ville depuis 37 ans, il se montre aujourd’hui incapable de produire un bilan qui lui appartienne, SON bilan, le fruit de son intelligence ou du travail personnel qu’il aurait pu fournir ; le résultat de son action, juste contrepartie de ses mirobolantes indemnités de fonction.

Jean-Paul Dupré, maire-sortant de Limoux depuis 25 ans, n’a pas de bilan ! Alors, il s’approprie sans scrupule celui des autres. Il fouille dans les tiroirs de Georges Frêche et de Christian Bourquin, pour s’emparer du projet de trains express à tarif réduit ; en même temps il fait main basse sur les plans techniques et l’étude de financement du parc régional d’activité économique Charles Cros, dont il n’est en aucune manière le maître d’œuvre.     

Jean-Paul Dupré a mis 25 ans pour ruiner la ville de Limoux. La dette communale est immense, sans fond ! Il n’a plus d’argent, plus de moyens, plus de bilan ; qu’à cela ne tienne, il vole celui des autres !

Les ronds-points, les routes, les entrées et sorties de ville, c’est lui qui les réalise et non pas le Conseil général de l’Aude ; il crée lui-même les lotissements et ce ne sont pas les constructeurs pavillonnaires qui investissent et prennent l’initiative ; il s’accapare sans vergogne du travail désespéré de l’Union des commerçants et artisans de Limoux qui tente de soutenir l’économie moribonde ; il confisque à son profit toutes les actions des associations et de leurs bénévoles.  

Presque tous les villages de l’Aude possèdent depuis longtemps leur médiathèque. Dupré promet la sienne depuis un quart de siècle. Sa bibliothèque publique a cinquante ans de retard, des milliers de livres offerts par les enseignants de Toulouse pourrissent depuis des années dans les greniers de l’hôtel de ville. Dupré a privé depuis toujours la jeunesse de Limoux de toute culture visuelle, informatique et numérique. Devant elle et devant l’Histoire, il sera responsable de ses échecs.  

Mais voilà le maire-sortant pris de remords ! Faute de bilan, il s’empare de celui de la Communauté de communes et de son fabuleux projet de pôle culturel. Exit les maires, exit les vice-présidents ! Le pion Pierre Durand n’est rien, sinon son faire valoir !

Comme le stratège militaire devenu fou et mégalomane, qui manœuvrait sur le papier avec sa baguette des blindés ou des transports de troupes imaginaires, Jean-Paul Dupré va construire, seul et sans argent, comme le créateur du ciel et de la terre, la réalisation du siècle ! Quelque chose du genre : unique au monde !

Sortez vos mouchoirs, nous allons pleurer de rire quand les 58 maires de la Communauté de commune, les 21 vice-présidents, le président du Conseil général de l’Aude, les conseillers régionaux revendiqueront un jour dans leurs bilans respectifs, la construction d’une médiathèque de 2000 M2, d’une école de musique avec quinze salles de répétition, d’un auditorium de 250 places, d’une salle polyvalente de 1200 places et de quelques musées sans rapport avec nos traditions, comme d'habitude aussi ruineux qu’inutiles.

Dupré n’aura jamais rien fait et c’est misère ! Cependant un jour viendra où tout un chacun voudra être propriétaire d’une partie de Limoux. Il ne nous restera alors que le service de l’état-civil et peut-être celui des élections !     

Gérard JEAN
2014.03.06

jean-paul dupré,marie-sortant,stratège militaire,sans bilan,économie moribonde,dette communale,médiathèque

L'HOMME QUI PARLE... EN SILENCE(S) !

L’homme qui parle en silence(s) !

Lorsqu’il parle, il fait beaucoup de silence(s), pour essayer de savoir ce qu’il va dire après… Après, il y a des « heu… des heu… » lorsque enfin, la phrase se termine. Points de suspension… pour que les neurones se mettent en place et permettent une autre tirade !

Dans ses grands silences, les épaules se lèvent à plusieurs reprises comme pour remettre en place « ses » vestes trop grandes pour de si frêles épaules…

Puis il parle ! Les tics le reprennent et sa jambe droite n’a de cesse de s’agiter dans son pantalon. L’homme n’a plus d’assurance et son sourire qui se veut enjôleur devient rictus… Alors pour se donner courage, il élève le ton de sa voix.

Chose, bien évidemment qu’il ne fait pas à l’Assemblée… C’est plus facile dans l’hémicycle municipal où il est assis, sans que l’on puisse voir - même de face - les tics de ses jambes, sous la table.

Et nous oublierons sa piètre prestation télévisée, - la seule où il fut invité - dans un face à face où il devait défendre le droit de fin de vie. Ce fut pitoyable par rapport à l’importance de la question. La télévision ne triche pas avec les à-peu-près !

Il n’y a aucune honte à ne pas être un bon orateur quand on est un bon gestionnaire à l’exemple de son prédécesseur, mais à vouloir trop en faire on se rend ridicule et non crédible. C’est ainsi que les Limouxins ressentent celui qui monopolise les micros en tout lieu pour les lasser et surtout ne rien dire !

Silence.jpg

L'EMPEREUR ECONOMIQUE !

L’Empereur Économique !

empereur économique,nombrilisme,limoux va donner des leçons,fausses promesses,maire-sortant,désertification médicale,fin de la maternité,clinique saint-martin,bérézina

Il est pour le moins prétentieux d’affirmer dans un document « officiel » de campagne électorale, que la crise économique est forte en Europe mais que face à cette crise, Limoux Résiste.

Le nombrilisme n’a plus de frontières et voici que Limoux, par des « initiatives » que chacun ignore (?) va donner des leçons d’économie à l’Europe !

Le document de propagande est plein de fausses promesses et non d’informations. On est toujours loin de la réalité de terrain… De ce terrain où le Maire-Sortant s’absente pour ne point lutter.

Il faut, dit-il, annuler les effets de la désertification médicale, mais où était-il pour combattre la fin de la maternité et de la clinique ? Absent au front, il vient en arrière-garde dire que l’on peut récupérer ce que l’on n’a pas su garder !

Nous sommes désolés d’apprendre que le brillant capitaine d’artillerie d’il y a 25 ans, se présente à nous comme Empereur, à l’instar de Bonaparte, et veut comme lui être Consul à Vie !

On est loin du Bonapartiste du Pont d’Arcole ! Aujourd’hui c’est vraiment la Bérézina. Nous ne l’internerons pas à Sainte-Hélène. Argelès et son camp de réfugiés politiques suffiront !

Question n° 9.jpg

04/03/2014

POUR UNE VRAIE POLICE MUNICIPALE A LIMOUX !

Pour une vraie police municipale !

Lorsque le commissaire de Police, sur la place de la République remit son drapeau au commandant de la Gendarmerie, le Maire-Sortant retint ses larmes. Il allait pleurer comme une faible femme, parce qu’il avait été incapable de défendre le commissariat comme un homme fort !

Malgré cette fermeture qui traduisait déjà son incapacité à préserver l’existant, on le vit à plusieurs reprises plastronner auprès des gendarmes : première pierre, dernière pierre, coupure de ruban, pose valorisante auprès de galonnés… Exit le commissariat, on tourne la page et l'on met des caméras. Ont-elles la même utilité que la présence humaine sur le terrain ? NON !

Alors, quand « Limoux Renouveau » dit qu’il faut repenser le rôle de la police municipale et lui donner plus d’importance, tant en nombre qu’en compétences, le Maire-Sortant s’indigne en arguant qu’il n’a plus d’argent !

Sûr que cet argent nécessaire à la sécurité de tous existe dans les caisses pourtant « vides » de la Ville. Nous le trouverons pour que chacun ait le sentiment que sa sécurité vaut bien les dizaines de repas payés à la cantonade pour flatter quelques fidèles… bien sécurisés !
police municipale,caméras de surveillance,commissariat,gendarmerie,maire-sortant,caisses vides

03/03/2014

Le fou dans son "jeu d'échec" !

Jeu d'échecs.jpg
Le fou dans son "jeu d’échec" !

Ainsi, comme nous l’avions pressenti, Mohamed, Maxime, Seghiouer fait campagne pour Jean-Paul V, le pape spirituel de notre ville… Clopin-clopant, ils essaient avec des stratagèmes qui ne leurrent personne, d’avancer sur le même chemin après, disent-ils, avoir mis un caillou dans la chaussure de Pierre Bac.

Mais le leader de l’opposition au Maire-Sortant, peut rester droit dans ses bottes et avancer vers le Renouveau sans qu’un fantôme de la politique ne vienne, malgré ses allégations approuvées par « Limoux pour Tous », entraver la voie tracée par « Limoux Renouveau ».

Comment cet homme que nul ne connaissait voici quelques mois a-t-il pu prendre autant d’importance s’il n’avait été la « taupe », puis la marionnette du Maire-Sortant ?

La presse locale n’en aurait pas parlé et nul n’aurait su qu’il existait, dans notre cité, un Mohamed, Maxime S… !

Tout va très vite rentrer dans l’ordre et certains, proches de la liste « Limoux Renouveau » ont, auprès de la communauté franco-maghrébine plus de sympathies et d’affinités qu’il ne croit. Dès lors, il ne continuera pas à fausser un « jeu d’échec » pour lui et pour son ami le pape Jean-Paul V, dont il ne fut que le fou !

MON PLUS GRAND SOUCI, C'EST MOI !

jean-paul dupré,nombriliste,égocentriste,centre du monde,bulletin arcades
Le nombriliste !

Croyant, par mégalomanie, avoir été enfanté par Limoux, il regarde de plus en plus son nombril, et oublie depuis longtemps qu’il a coupé le cordon ombilical avec sa « mère » cité !

Les Limouxins qui ont, frotté leurs fonds de culotte dans cette ville ne peuvent admettre qu’un « régent » leur dicte, depuis des décennies, les « édits » qui font la supposée démocratie locale.

Alors le nombril se prend pour le centre du Monde et se rassure en permanence en se titillant tous les matins pour se convaincre qu’il est le meilleur.

Et voilà que soudain des Limouxins se lèvent pour lui dire que son nombril, son narcissisme, ne les intéressent plus !

Que fait, dès lors le nombriliste ? Il agite son égocentrisme, essaie d’essaimer autour de lui, pour qu’on lui dise toujours « oui », et caresse son ventre repu de vanité. Le nombril redevient le centre de son intérêt.

Nous avons tous intérêt à ce que cela cesse et que Limoux ne soit plus nombriliste mais épanouie avec, non un seul homme, mais 33 représentants de la population.
Bulletin Arcades Dupré.jpg

24/02/2014

L'ABOYEUR !

L’aboyeur !

Depuis la mort de Joseph et de Georges Théron, derniers appariteurs de la ville, il n’y avait plus « d’aboyeur » public dans notre Cité…

Soudain cette profession d’un autre âge réapparaît, car le chef de meute fait aboyer son fidèle chien de garde en lui dictant les mensonges qu’il doit proférer.

L’aboyeur, sûr de trouver ensuite sa « pâtée » dans une assiette déjà bien garnie ne se le fait pas dire deux fois et bavant son haleine fétide, aboie !

C’est ainsi qu’il conçoit la politique, croyant se grandir au bout d’une laisse qui ne lui laisse guère de manœuvre.

L’aboyeur dans quelques jours retrouvera sa niche !

 

Chien AAA.jpg

 

Le Bourgeois Gentilhomme !

Bourgeois Gentilhomme.jpg
Le Bourgeois Gentilhomme

Il y a tout de même des dates qui ne trompent pas et qui interpellent : le 22 mars 1944, Pierre Dux et Pierre Bertin mettent en scène, pour la première fois le "Bourgeois Gentilhomme" avec Raimu.
Par rapport aux élections municipales qui approchent, il y aura "poil-pile", 70 ans. C'est-à-dire l'âge du Maire-Sortant !
Prémonition ? Coincidences ? Toujours est-il qu'à Limoux le Bourgeois Gentilhome ne fait plus recette puisque les caisses qu'il gère sont vides.
Mais Jean-Paul Dupré n'est pas Raimu et il ne crève pas l'écran... ni celui qui le sépare aujourd'hui de cette plèbe vulgarisée puisqu'elle se rend compte qu'elle a été bernée.
Jean-Paul Dupré, comme le Bourgeois, fait de la mauvaise politique, à défaut de prose, sans le Savoir... Pauvre Gentilhomme. 

le bourgeois gentilhomme,pierre dux,pierre bertin,22 mars 1944,mauvaise politique,pauvre gentilhomme

Les Baronnies de Limoux
La communiste Marie-Ange Larruy fait acte d'allégeance aux pieds du royal monarque Jean-Paul Dupré, multimillionnaire en euros, très fermement encouragée par la main du suzerain François Hollande.

https://www.facebook.com
Montage satirique : Liste Limoux à gauche enfin !

Fin des robots !

Les automates vont disparaître… ces personnes qui, comme le précise le Petit Larousse, sont dénuées de réflexion ou d’initiative.

Ces objets, pouvant prendre la forme de robots, c’est-à-dire de machines à l’aspect humain (toujours Petit Larousse), devront désormais inciter leurs chaînes neuroniques anesthésiées depuis des années et tenter de réfléchir, si tant est que cela soit encore possible, avant de lever systématiquement le bras.

Car c’est ainsi que fonctionnait l’aréopage municipal depuis plus d’un lustre (6 ans), en adoubant toujours le père spirituel pour ne point subir de vindicte de la part de celui-ci… 

La prochaine municipalité ne sera pas amenée à procéder ainsi, puisque les consultations auprès des Limouxins auront été menées auparavant et aucun dictat ne viendra de la « Maison du Peuple » !

L’expression, sans pression, sera nouvelle et claire et nous redécouvrirons alors la démocratie, ce régime parlementaire inventé par les Grecs où le peuple a la parole.

Les robots et autres automates pourront baisser les bras et continuer à se taire lorsque d’autres oseront faire preuve d’expression populaire.

 

Robots.jpgrobots,automates,prochaine municipalité,maison du peuple,démocratie,expression populaire

19/02/2014

AU PARADIS OU EN ENFER, JEAN-PAUL DUPRE POSSEDE LUI AUSSI SON HORLOGE DU MENSONGE !

 jean-paul dupré,mensonge,horloge,dominique strauss-khan,limouxin

C’est un vieux Limouxin qui vient de mourir. Il était honnête, pas du tout socialiste évidemment, mais il avait plein de bon sens. Lorsqu’il fait son entrée au paradis, il remarque au cours de la visite organisée pour les nouveaux arrivants, un grand mur blanc couvert d’horloges.

Il interroge le gardien et lui demande ce que signifient tous ces cadrans horaires alignés à perte de vue jusqu’aux portes de l’enfer.

Saint Pierre répond : Ce sont les horloges du mensonge, chaque être humain possède la sienne ; plus il aura menti durant son existence, plus les aiguilles tourneront rapidement.

Notre bon Limouxin s’exclame : Oh ! À qui appartient cette pendule dont le mécanisme semble arrêté depuis si longtemps ? Saint Pierre se penche et lui dit avec une extrême douceur : c’est celle de Mère Térésa, une sainte femme qui n’a jamais prononcé un mensonge au cours de sa bienheureuse vie !

Le vieux Limouxin honnête, pas du tout socialiste évidemment, mais plein de bon sens, s’enthousiasme depuis son arrivée au ciel. Il questionne à nouveau son accompagnateur : Mais à qui appartient cette autre horloge ? Saint Pierre le regarde d’un air sévère et soupçonneux avant de déclarer sèchement en joignant les mains : voici le cadran de Dominique Strauss-Khan ! Tu vois, l’aiguille des heures et celle des minutes s’affolent, elles n’arrêtent pas de tourner, ce qui veut dire qu’il a beaucoup menti durant sa vie !

Le Limouxin se rappelle alors qu’il a connu sur terre un drôle de monsieur qui farcissait à longueur d’année les colonnes des journaux comme l’aurait fait un illusionniste. L’idée lui vint d’interroger une dernière fois son cicérone : Saint Pierre, dit moi s’il te plaît, où se trouve l’horloge de Jean-Paul Dupré ?

L’horloge du mensonge de Jean-Paul Dupré ? L’horloge du maire de Limoux ? Mais grand Dieu, elle se trouve dans le bureau de Jésus ! Par ces temps de forte canicule, elle lui sert de ventilateur !    

Gérard JEAN

Dupré-Mensonge.jpg

 

LE DEPUTE JEAN-PAUL DUPRE SERAIT-IL (ENFIN) RATTRAPE PAR LA JUSTICE ?

Cour des Comptes.jpg

Le Parquet de Montpellier saisi !

La lettre d'observations définitives de la Chambre régionale des comptes, dont lecture a été donnée la semaine dernière en séance plénière du Conseil régional, pourrait connaître des soubresauts judicaires. En effet, cette semaine le procureur financier de la Chambre régionale des comptes a saisi, le procureur de la République de Montpellier, considérant que certains points soulevés lors du contrôle pouvaient constituer des infractions comptables. Parallèlement, Me Olivier Taoumi, l'avocat de l'association de défense des administrés, usagers et contribuables de Montpellier, a déposé une plainte au parquet de Montpellier pour "recel de favoritisme, détournement de fonds et soustraction de biens".

Dans l'un des volets de cette plainte, l'avocat pointe le voyage organisé en juin 2010 à Shangaï, auquel avaient participé Jean-Paul Dupré, le député-maire de Limoux ou encore Alain Gayda, qui était à l'époque directeur de Sieur d'Arques.

Journal La Dépêche du Midi
1er juin 2013

17/02/2014

Le bouffon !

Le bouffon !

Le thème majeur de cette année carnavalesque, choisi par le Paradou, bande respectable s’il en est, est : « Si j’étais Roi ! ».

Le petit char amené sur la place du Marché, montre bien le Roi au dessus de son château… de Flandry (connotation locale oblige).

Mais tous les Rois ont un bouffon et celui-ci, qui aimerait le trône plutôt que les grimaces qu’il façonne à longueur de journées, s’évertue à modifier les traditions, pour s’attirer des sympathies illusoires.

Le bouffon de Carnaval perturbe l’ordonnance d’un jeu hivernal qui, depuis des siècles appartient, sans nuage, au bon peuple local. Aujourd’hui avec ce « masque », récemment adoubé dans une bande n’ayant plus rien à voir avec les arcades, où les « Bouchers » (ancien nom des Arcadiens », il impose son autorité. C’est la fête du Fou qui, au Moyen-Âge permettait de faire tout et n’importe quoi…

Le bouffon ne fait plus rire, se moque des responsables de Carnaval, et ses élucubrations pour justifier sa prédominance dans une bande où il n’est qu’un faire valoir, nous désolent.

N’y a-t-il dans cette cour personne pour lui signifier la fin de son « règne » avant qu’il n’ait commencé ?

jean-paul dupré,le bouffon,si j'étais roi,carnavaljean-paul dupré,le bouffon,si j'étais roi,carnaval

07/02/2014

Renaissance !

Vassal.jpg

Aujourd’hui dans notre ville, le clientélisme est indécent. Après avoir bâillonné l’opposition durant six ans, puis s’être libéré de tout élu susceptible de porter la contradiction dans l’hémicycle, le voici plein de certitudes pour l’avenir.

Les contre pouvoirs ont été bâillonnés et pas seulement dans le cadre de la gestion de la ville, mais aussi, dans le monde associatif ou culturel. Tout a été mis sous tutelle et les moyens d’expression locaux sont aux ordres… ici comme dans bien d’autres villes.

Le Roitelet, dans son fief, consent de temps en temps à laisser une parcelle de pouvoir à un « politique-adoubé » par lui-même et lui donne le Canton ou la Communauté de communes, voire un siège au Sénat… mais il en garde la maîtrise… Ce ne sont que des vasseaux. Il trône !

C’est ainsi que cela fonctionne au XXIe siècle, comme au Moyen-Âge, lorsque la France n’avait que des Roitelets. Mais ensuite, il y eut la Renaissance et la reconnaissance des valeurs naturelles d’une population souhaitant avoir la possibilité de s’exprimer en tous lieux - dans le domaine des arts certes - mais aussi dans celui de la liberté d’expression.

Limoux Renouveau s’y engage… pour favoriser une nouvelle Renaissance de l’Esprit !

Double personnalité ?

Dr Jekyll.jpg

Se considérant comme un fin politique, notre Maire-Sortant, s’octroyant une double personnalité, joue, comme dans un film : Docteur Jekyll et Misters Hyde ! Double rôle pour ne pas se comporter de la même manière à Limoux ou à Paris !

Le discours tenu sous les ors de l’Assemblée Nationale détonne avec le comportement local mais, se dit-il, les locaux ne le sauront pas et seront toujours dans le théâtre des guignols que j’anime…

Et oui ! Mais aujourd’hui tout se sait et l’on ne peut dans la grande scène du théâtre municipal manipuler à la fois les crédules et les sceptiques, ceux qui d’ailleurs sont de plus en plus nombreux.

Alors qui choisir ? Docteur Jekyll ou Misters Hyde ? Nous, on préférerait que le mensonge ne tombe pas toujours, selon une expression populaire trop répandue sur « l’arracheur de dents ».

Car, s’il fait mal aujourd’hui à celui qui entretient une carie sur la ville, c’est que son dentiste ne lui a pas dit qu’il fallait arrêter de se sucrer… sur le dos de ses concitoyens.

Les prébendes ?

Carte privilèges.jpgLes prébendes vous connaissez ? Ce sont des situations lucratives obtenues par faveur. C’est ce qui fonctionne le mieux à Limoux avec en corollaire les passe-droits et les pressions tous azimuts.

Tous les moyens ont été mis en place depuis un quart de siècle pour s’assurer la mainmise sur la ville. Nous pourrions dire que ceci se déroule souvent en dehors des règles de la déontologie liée à la fonction et même parfois en dehors des lois.

Mais ça fonctionne ! Et jusqu’à présent cela a été payant. Un quart de siècle, une génération entière contrainte et soumise à ce jeu sans joker qui doit se plier au bon vouloir de…

Il faut que cela change et que les « prébendes », ces fameux avantages octroyés par le Prince des lieux, n’aient plus lieu.

La transparence doit enfin occulter ces façons d’agir pour rétablir des égalités de chance à tous.

Limoux Renouveau s’engage dans ce sens.

30/01/2014

Tout pour moi, miettes pour certains, rien pour le plus grand nombre !

 jean-paul dupré,réserve parlementaire,quillan,espéraza,couiza,castelnaudary,alairac,villebazy,gardi,villar-saint-anselme,130000 €Journal Le Monde.Fr

Dans le cadre de la réserve parlementaire, c'est-à-dire l'enveloppe de "pognon" que chaque député touche en cours d'année, M. Dupré a obtenu 130.000 € pour aider les communes de sa circonscription... il y en a 252 !

Certes le magot n'est pas, proportionnellement adapté. Mais il le devient d'autant moins que ce Député ne se sert - uniquement ou presque - de cette enveloppe que pour sa ville... 

Ainsi, sur les 130.000 €, il a octroyé à Limoux 105.000 € car les finances locales sont exangues. Les 252 autres communes autres que celles du Maire-Sortant, attendront que la mâne veuille inverser les désidératas de celui qui ne sait pas gérer une cité, d'où son endettement, et qui impose ses choix pour éviter la faillite. Quillan, Espéraza, Couiza, Castelnaudary : pas un sou !

Seules quatre commpunes ont perçu une obole : Alairac, Villebazy, Gardie et Villar-Saint-Anselme. Quid des autres qui ont des projets, mais ne peuvent les finaliser faute de possibilités financières ?  

jean-paul dupré,réserve parlementaire,quillan,espéraza,couiza,castelnaudary,alairac,villebazy,gardi,villar-saint-anselme,130000 €
Centre.France3.Fr

Le chat !

 le chat,paul genois
Le chat est un des rares animaux à ne pas voir le "rouge". C'est ainsi, c'est dans sa nature, alors son instinct le conduit vers d'autres couleurs où il espère avoir son écuelle ! Les chats sont ainsi, et sont très souvent daltoniens quand cela leur va bien.
Pourtant ils ont, comme mission, de chasser les rats, ceux qui mangent le fromage avant d'avoir fait les parts égales pour tous ceux qui y ont droit.
Mais un chat est un matois qui sait griffer ceux qui l'ont accueilli, et aller se vautrer dans la litière de ceux qui le caresent dans le sens du poil... Sournois et indifférent à ce qu'il est, à ses origines, à son côté souvent batard, le chat qui ignore toujours le "rouge" veut parfois se voir, bien calé dans ses bottes, en tricolore. Oui mais, il lui manquera toujours une couleur dans ce ruban qu'il croit pouvoir usurper et mettre encore à son cou.
Le chat est fourbe et ingrat. Il ne répond pas aux injonctions, ni aux sollicitations. Indépendant, fier de sa seule importance, il revient toujours chez son maître qui lui donne l'écuelle.
Ah ! au fait, mon chat si capricieux, je l'ai appelé Max ! Depuis, il va de gouttière en gouttière et cherche son toit. Serait-il devenu Persan ?

Paul Genois
30 janvier 2014