Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2014

LE CHÔMAGE EXPLOSE EN FEVRIER ET BAT UN NOUVEAU RECORD !

Dupré chômage.jpgparti socialiste,chômage,jean-paul dupré,mensonge permanent

IGNOMINIE ? UN MOT A RICOCHET !

 Ignominie ? Un mot à ricochet !

 Limoux Renouveau aurait fait une campagne ignominieuse, c'est-à-dire infamante au regard du Prince Sortant ! Nous ne sommes pas au Palais-Bourbon pour utiliser des mots qui n'intéressent personne...
C'est ignominieux de dire que nous voulons de la Limouxinité ?
C'est ignominieux de dire que nous payons trop d'impôts ?
C'est ignominieux de vous dire que vous êtes là depuis trop longtemps ?
L'infamie, par le travers de vos aboyeurs, vous l'avez mise à notre encontre sur la place publique...
L'infamie, à l'encontre de tous ceux qui étaient contre vous, vous l'avez perfusée au goutte-à-goutte auprès d'une partie de la population, pour salir une réputation, une profession, une intention démocratique.
L'ignominie, mettez là sur votre nombril : il enflera plus encore et vous permettra de ne plus avoir de limite dans l'absence de morale Républicaine. Il est vrai que, lorsque l'on reste Prince pour trois ans, on peut en 1000 jours pourfendre encore les principes de la Liberté d'expression. 

Paul Genois
2014.03.27

Mon souci.jpg

19/03/2014

MON DIEU, PARDONNEZ LEUR, ILS NE SAVENT PLUS CE QU'ILS FONT !

 Le Monument aux Morts pour la France est un thème de Carnaval de la dernière ignominie !
Tout n'est pas permis, M. Dupré
en période de Carnaval !

Jean-Pierre Tailhan et Jean-Paul Dupré se moquent de l'Artiste, bafouent la Culture, insultent les Morts pour la France, portent en dérision sur la place publique notre Hymne national. 

   jean-paul dupré,jean-pierre tailhan,monument aux morts,artiste,culture,ignominie,avenue fabre-d'eglantine,esplanade françois mitterrand,général chanzy,général petiet   jean-paul dupré,jean-pierre tailhan,monument aux morts,artiste,culture,ignominie,avenue fabre-d'eglantine,esplanade françois mitterrand,général chanzy,général petiet 

Après avoir tout détruit de l'économie locale, vidé le centre historique de notre ville de toute activité professionnelle ; non contents d'avoir démoli le patrimoine cher aux Limouxins, laissé fuir vers d'autres cieux les services publics de première nécessité ; créé un véritable désert sanitaire où les soins de première urgence ne sont même plus assurés ; voila que nos fiers à bras Jean-Pierre Tailhan et Jean-Paul Dupré se moquent de l'Artiste, bafouent la Culture, insultent les Morts pour la France !
Leur dernière ignominie consistera tout simplement à déplacer le monument aux Morts de la guerre de 1914-1918, de l'avenue Fabre-d'Églantine vers l'esplanade François-Mitterrand, s'ils sont par malheur une nouvelle fois élus.
Ignares ils sont, incultes ils resteront, c'est là notre triste infortune ! Nous devons tout apprendre à ces spoliateurs de la chose publique. Leur dire par exemple tout le respect que nous devons au prodigieux sculpteur Paul Dardé !
Parce qu'ils n'ont pas reçu cette instruction qui leur fait à tout moment défaut, nous devons expliquer à Jean-Pierre Tailhan et à Jean-Paul Dupré, comment et dans quelles conditions, un artiste de grand renom conçoit un chef-d'œuvre et sa haute valeur symbolique.
Faut-il leur rappeler qu'un monument érigé par souscription publique, avec l'assentiment de tout un peuple, ne se détruit pas, ne se déplace pas, sauf dans les pays totalitaires de triste mémoire.
Est-il nécessaire de dire à ces messieurs, amuseurs de tapis à l'ego surdimensionné, qu'un artiste est propriétaire de son œuvre bien sûr, de sa position, de son élévation, mais également de l'environnement pour lequel elle a été précisément imaginée, adossée au cimetière Saint-Martin, face au carré des soldats Morts pour la France, près de la chapelle du Crucifix !  
Jean-Pierre Tailhan, qui voudrait paraît-il succéder à Jean-Paul Dupré lorsque ce dernier sera obligé de démissionner pour satisfaire aux lois de la République, s'amuse avec le monument aux Morts de la guerre de 1914-1918, jusqu'à en faire un thème de Carnaval et porte en dérision sur la place publique notre Hymne national.
Ces individus de basse nature ne méritent plus le port de l'écharpe tricolore qu'ils arborent. Pour justifier leur funeste projet, ils mentent effrontément en faisant croire que la position actuelle du monument a été la cause d'accidents de la circulation, de morts et de blessés, ce qui n'a jamais été le cas !
Bien au contraire, l'arrêt de la circulation, deux ou trois fois par an ainsi que la chaussée barrée par les cordons militaires, sont des actes forts de profond recueillement auxquels adhèrent pieusement et respectueusement les automobilistes.
Nous pouvons également suggérer à ces têtes décidément bien bornées, d'utiliser pour la commémoration de toutes les guerres, le très rare et magnifique monument aux Morts à l'effigie du général Chanzy, lui aussi érigé par souscription publique en l'honneur des héros de 1870. Il se trouve sur l'esplanade du Tivoli, ce qui permettrait de ne pas détourner la circulation, n'est-ce pas M. Tailhan ?
Enfin, plutôt que de voir dépenser l'argent que vous n'avez pas, ou des subventions qui vous seront attribuées, pour un ridicule déplacement de monument, nous préfèrerions que soit remis en état dans le cimetière, le carré des Morts pour la France que vous abandonnez sans respect, ou que soit apposée une plaque sur la tombe du célèbre général Petiet que vous ne connaissez sûrement pas, n'est-il pas vrai, M. Tailhan ? 

Gérard JEAN

2014.03.19

Monument aux Morts.jpg

IL VA FAIRE "BANQUETTE" !

 Il va faire "banquette" ! 

Parce qu'il veut jouer tout seul, sans aucune harmonie avec son équipe, le voici mis sur la liste des transferts.
Fin de saison pour lui dès le 1er Avril et ceci n'est pas un "Poisson" ! C'est sans doute la fin de sa carrière en première ligne.
Peut-être trouvera-t-il du côté d'Argelès ou de Davejean une place sur le banc des remplaçants, mais dans tous les cas d'espèce, il ne sera désormais que suppléant, ce qui fera sourire celles et ceux qui furent toujours derrière son "tenu"...
Ainsi va la vie pour quelqu'un qui n'a toujours regardé que le score, sans prendre en compte les desiderata des supporters, désertant les tribunes pour fuir l'agonie d'une fin de match.
L'arbitre - en l'occurrence le peuple - va siffler la fin de la partie !
Il n'y aura pas de prolongation ni d'ambiance dans les vestiaires, surtout lorsqu'il faudra après le maillot se coltiner la "veste" ! Supportera t-il alors de faire "banquette" ?

Paul Genois

 

Banc de touche.jpg

17/03/2014

ENTRE 2008 ET 2014, LIMOUX A ETE LA SEULE VILLE SOUS-PREFECTURE DE FRANCE SANS OPPOSITION MUNICIPALE !

Sans opposition.jpgDupré - Multi1.jpgTotalitarisme.jpglimoux,seule ville sous-préfecture,sans opposition municipale,pensée unique,démocratie,jean-paul dupré,totalitarismelimoux,seule ville sous-préfecture,sans opposition municipale,pensée unique,démocratie,jean-paul dupré,totalitarisme

13/03/2014

DEPUIS 37 ANS, JEAN-PAUL DUPRE DETRUIT A LIMOUX TOUTE FORME D'EXPRESSION ET D'OPPOSITION : CELA S'APPELLE LE TOTALITARISME !

Totalitarisme.jpg

11/03/2014

CAUCHEMAR : VISION D'UN SCENARIO CATASTROPHE ! ET SI CE PAUVRE JEAN-PIERRE TAILHAN DEVENAIT UN JOUR MAIRE DE LIMOUX ?

Mensonge.jpg 
Cauchemar : vision d'un scénario catastrophe !
Et si ce pauvre Jean-Pierre Tailhan devenait un jour
maire de Limoux ?
 

La loi sur le cumul des mandats a été votée par les deux Assemblées et validée par le Conseil Constitutionnel. Bien qu'il s'en défende et protège avec le bec et les ongles sa fortune de politicien multimillionnaire, Jean-Paul Dupré ne pourra plus être maire et député à la fois, mais il s'accroche au bord du ravin, comme le ferait un misérable en perdition, en danger de mort !  

C'est fini, l'homme est aux abois ! Jusqu'à ses derniers instants, il aura grugé l'électorat limouxin en faisant preuve d'une rare malhonnêteté intellectuelle. Jacques Bascou a fait son choix et libère sa conscience, il voudrait rester maire de Narbonne ; Jean-Claude Pérez de Carcassonne, abandonne son siège de député. Limoux serait-elle devenue une ville totalitaire, un endroit où le pouvoir ne se partage jamais ? 

Jean-Paul Dupré caresse l'espoir d'une domination sans limites, assimilable à une dictature. Son rêve serait d'influencer l'Assemblée Nationale avec son mandat de député ; de contrôler le Sénat par le biais de son chef de cabinet Gisèle Jourda ; d'avoir en main le Conseil régional au travers de l'action de la vice-présidente Hélène Giral, sa suppléante parlementaire ; de surveiller le Conseil général de l'Aude avec son homme lige, l'inconsistant Pierre Bardiès ; de régenter la Communauté de communes avec son serviteur à tout faire Pierre Durand, entièrement dévoué à la basse besogne ; de régner sur la ville de Limoux par l'intermédiaire du pâteux Jean-Pierre Tailhan qui deviendrait calife à la place du calife ; et pourquoi pas d'administrer le Monde ! 

Quand nous songeons au triste déclin de la ville que nous aimons, il nous arrive d'avoir quelques visions cauchemardesques. L'heure est enfin venue ! Jean-Paul Dupré doit appliquer les lois de la République et choisir sans délai entre son mandat de maire et celui de député de la troisième circonscription de l'Aude. 

Contraint et par force, il doit démissionner à crève-cœur de l'une ou l'autre fonction. Il choisit de conserver la députation et d'abandonner la ville de Limoux ruinée, accablée par les charges, les impôts, le chômage, les mis en tutelle et curatelle, les Rmistes et autres misères sociales qui affluent de tout le département et de la France entière. 

Notre réveil est pénible, l'hypothèse est tragique. Nous voyons l'adjoint assigné jusque là au rôle peu avouable de petit rapporteur, s'emparer de l'écharpe du premier magistrat ! 

Mais à bien réfléchir cependant, le cauchemar pourrait devenir réalité ! Ne voyons-nous pas depuis quelques jours le sinistre Jean-Pierre Tailhan chaussé de superbes lunettes, assis ou debout à la droite du seigneur tout puissant, porteur au revers d'une décoration, vêtu d'un costume digne de sa nouvelle fonction, cravaté au logo de l'Assemblée nationale, penché sur les dossiers noirs de la mairie qu'il essaye de lire et de comprendre ! 

Voter Dupré reviendrait à voter pour un autre ! Voter Dupré consisterait à voter pour une ombre ! Voter Dupré aujourd'hui, c'est installer demain l'inimaginable Jean-Pierre Tailhan, après avoir violé les lois de la République !  

Gérard JEAN
2014.03.11

Tailhan Jean-Pierre.jpgjean-paul dupré,jean-pierre tailhan,hélène giral,jean-claude pérez,jacques bascou,pierre durand,pierre bardiès,gisèle jourda,cumul des mandats
Comme le célèbre grand vizir Iznogoud de la bande dessinée,
Jean-Pierre Tailhan
deviendrait calife à la place du calife
après la démission du maire Jean-Paul Dupré !
Cauchemar ou insulte à la démocratie ?
C'est fini.jpgjean-paul dupré,jean-pierre tailhan,hélène giral,jean-claude pérez,jacques bascou,pierre durand,pierre bardiès,gisèle jourda,cumul des mandats

LA RUMEUR ! ET SI UN NOUVEAU MALHEUR S'ABATTAIT SUR LA VILLE ?

 La rumeur !

 La rumeur est incontrôlable et se répand sans que l'on puisse la maîtriser ! Ainsi aujourd'hui apprend t-on que les élections sont d'ores et déjà pipées... Si Jean-Paul Dupré est élu pour deux ans et demi, il devra laisser sa place, soit, mais à qui ?Pierre Durand, déjà président d'une Communauté de communes qui ne cesse de s'agrandir, n'en veut pas !
Alors Qui ? Et bien la rumeur annonce que "l'Ombre" serait sur les rangs ! Lui qui représente dans son parti étiolé 4 à 5 Limouxins, le voici prêt à prendre le sceptre de premier Magistrat ! La rumeur s'amuse certes à lui pendre aux pans de sa veste nombre de "casseroles" qu'il ne peut nier, mais l'évidence de cette ambition démesurée pour le petit porteur de télégrammes résiste aux quolibets.
Alors Limouxins, mesurez votre choix dès ce mois de Mars, pour ne pas avoir une "Ombre" à la tête d'un Conseil municipal qui mérite mieux qu'un élu ectoplasme ne représentant que lui !
La Démocratie est un rapport de force qui ne peut être bafoué par un simple opportuniste.  

Rumeur.jpg
The gossip (la rumeur), par Norman Rockwell.jean-pierre tailhan,jean-paul dupré,l'ombre,conseil municipaljean-pierre tailhan,jean-paul dupré,l'ombre,conseil municipal

NOUVELLE QUESTION SANS REPONSE A MONSIEUR LE MAIRE : LA LOI VOUS Y OBLIGE ! POURQUOI NE PUBLIEZ-VOUS PAS LE DERNIER RAPPORT DE LA COUR REGIONALE DES COMPTES ?

Question n° 11.jpgjean-paul dupré,question sans réponse,cour régionale des comptes,rapport non publié

CES ELUS QUI RUINENT LIMOUX : UN VEHICULE DE FONCTION MONSIEUR LE MAIRE, UNE PEUGEOT 407, POURQUOI... ET SURTOUT POUR QUEL USAGE ?

Ces élus qui ruinent Limoux : un véhicule de fonction monsieur le Maire, une Peugeot 407, pourquoi… et surtout pour quel usage ?
Motus !
Je ne vous l'dirai pas. 
Non, non, non.
Soyez patients. 
Ne comptez pas sur moi 
pour trahir le secret.
Vous allez être surpris, 

Peugeot Dupré1.JPG

Dans leur grande mansuétude, les Limouxins ont accepté il y a près de trente ans la décision de leur Conseil municipal, qui attribuait une voiture de fonction à monsieur le Maire !

Ces braves gens, comprenaient fort bien que le premier magistrat de la ville ne pouvait se rendre à pied de son domicile de Flassian à la Mairie, du commissariat au bureau de poste, du centre des impôts au petit guichet de la rue Saint-Martin où il travaillait encore. Monsieur Dupré possédait bien un véhicule personnel, mais il lui en aurait coûté pour l’entretien, et de cela il ne voulait pas !  D’ailleurs, Jacqueline son épouse en avait constamment besoin !

Les Limouxins profondément conscients des hautes vertus du socialisme ont été émus par une telle situation de détresse morale et financière. Ils se sont donc cotisés, avec leur argent, avec leurs économies, avec leurs impôts, et ils ont acheté une petite bagnole, d’occasion et pas trop chère, à celui qui se démenait jusqu’à l’épuisement, pour faciliter leur existence.

Économe de ses thunes mais gaspilleur jusqu’à l’outrage des fonds publics, Jean-Paul Dupré n’a jamais imaginé au moins l’espace d’un instant, qu’il devrait un jour rendre des comptes sur l’usage privatif abusif du véhicule, qui lui était prêté afin de rendre plus facile son mandat de maire.

Pour une fois, les choses sont claires et relativement faciles à expliquer ! De la petite bagnole de seconde main économique, on est rapidement passé à la berline de standing immatriculée BZ 973 QN ; mais l’histoire ne s’arrête pas là !

Tout simple : quand la Peugeot 407, se trouve stationnée à Limoux, rue du Consulat, ce qui arrive peu fréquemment, tout est réglo, c’est la voiture de monsieur le Maire qui travaille dur au premier étage, dans son bureau de l’hôtel de ville.

Plus subtil : si ladite Peugeot 407, circule hors du département, près des plages d’Argelès par exemple, c’est répréhensible. Il y a fort à penser en effet que nous sommes en présence d’un sévère abus de bien public. Mais bon, le véhicule familial est tombé en panne au dernier moment, juste avant le départ en vacances, et il a bien fallu le remplacer !      

Infiniment plus grave, la justice va chercher à comprendre car nous approchons dangereusement des limites du détournement de fonds publics : lorsque la berline de standing immatriculée BZ 973 QN, est garée chaque semaine, depuis des mois, depuis des années, sous le parking de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, c’est un délit lourd de conséquences.

Le député-maire n’a pas le droit d’augmenter au-delà du supportable les impôts des Limouxins pour leur faire payer les frais de déplacement qu’il engage afin de se rendre à l’Assemblée Nationale.

Le député n’est pas davantage autorisé à visiter une à une chaque commune de sa circonscription avec le véhicule de monsieur le maire au risque de se retrouver au mieux, s’il a vraiment de la chance, sur les bancs du tribunal correctionnel.

Le pouvoir rend fou dit-on, du moins inconscient ! Est-il possible de comprendre qu’un homme politique, qui gagne au bas mot 19 075 euros par mois, à qui l’Assemblée Nationale rembourse chaque mois 9 504 euros de frais de mandat, puisse un jour risquer la prison et la déchéance pour avoir voulu économiser sur le dos de la collectivité, l’achat, le carburant, les factures d’entretien d’une voiture consacrée à son activité parlementaire ?     

C’est légal ! Vous pouvez demander à monsieur le directeur des Finances Publiques, la copie des notes de frais remboursées au sieur Jean-Paul Dupré, maire ou député selon le cas, par les SEULS habitants de Limoux. Vous y verrez comme nous de bien curieuses pratiques, d’étonnantes facturations ! Âmes sensibles s’abstenir !     

    Gérard Jean

Devoir citoyen

2014.01.25

 

 

 

Peugeot Dupré2.JPG
Monsieur le Maire travaille, tout est en ordre !jean-paul dupré,ces élus,ruinent limoux,peugeot 407,abus de bien public,détournement de fonds publics,maire,député

VEHICULE DE FONCTION DU MAIRE ? LES LIMOUXINS PAYENT-ILS LES FRAIS DE DEPLACEMENTS DU DEPUTE ?

 Démocratie.jpg
Véhicule personnel ?
Véhicule de fonction du maire ?
Les Limouxins payent-ils les frais de déplacements
de leur député, par ailleurs remboursé par
l'Assemblée Nationale ?
Question n° 4.jpgPeugeot Dupré2.JPG

06/03/2014

COMME UN STRATEGE MILITAIRE QUI SERAIT DEVENU FOU ET MEGALOMANE !

Comme un stratège militaire
qui serait devenu fou et mégalomane !
jean-paul dupré,marie-sortant,stratège militaire,sans bilan,économie moribonde,dette communale,médiathèque

Le maire-sortant de Limoux est subitement pris d’une frénésie médicalement inquiétante. Son comportement à l’approche des élections nous rappelle la démence de cet officier supérieur, dont les troupes avaient été totalement anéanties.

Son pays n’existait plus, ruiné par la misère et la désolation. Les habitants fuyaient la dévastation. L’économie était anéantie ; dans les villes, des quartiers entiers se vidaient ou brûlaient. Il n’y avait plus d’armée, les munitions faisaient défaut, le trésor de guerre avait été dilapidé, les soldats désertaient et leurs officiers devenaient félons.

Pendant ce temps, l’histoire nous raconte, que le fameux stratège militaire dont l’esprit était en déshérence, se faisait présenter des cartes d’état-major sur lesquelles il poussait à la baguette des régiments qui n’existaient plus sur le terrain ; il faisait virer de bâbord et de tribord des navires irréels, détruits, coulés par l’ennemi ; il plaçait sur des lignes de front imaginaires des rangées de canons dont il se croyait encore propriétaire. Bref, ce brillant généralissime avait d’abord basculé dans la mégalomanie, avant de sombrer dans la folie qui devait l’emporter.

En toute franchise, la santé du maire-sortant de Limoux nous inquiète jusqu’à la pitié ! Alors qu’il occupe un siège dans l’hémicycle de l’hôtel de ville depuis 37 ans, il se montre aujourd’hui incapable de produire un bilan qui lui appartienne, SON bilan, le fruit de son intelligence ou du travail personnel qu’il aurait pu fournir ; le résultat de son action, juste contrepartie de ses mirobolantes indemnités de fonction.

Jean-Paul Dupré, maire-sortant de Limoux depuis 25 ans, n’a pas de bilan ! Alors, il s’approprie sans scrupule celui des autres. Il fouille dans les tiroirs de Georges Frêche et de Christian Bourquin, pour s’emparer du projet de trains express à tarif réduit ; en même temps il fait main basse sur les plans techniques et l’étude de financement du parc régional d’activité économique Charles Cros, dont il n’est en aucune manière le maître d’œuvre.     

Jean-Paul Dupré a mis 25 ans pour ruiner la ville de Limoux. La dette communale est immense, sans fond ! Il n’a plus d’argent, plus de moyens, plus de bilan ; qu’à cela ne tienne, il vole celui des autres !

Les ronds-points, les routes, les entrées et sorties de ville, c’est lui qui les réalise et non pas le Conseil général de l’Aude ; il crée lui-même les lotissements et ce ne sont pas les constructeurs pavillonnaires qui investissent et prennent l’initiative ; il s’accapare sans vergogne du travail désespéré de l’Union des commerçants et artisans de Limoux qui tente de soutenir l’économie moribonde ; il confisque à son profit toutes les actions des associations et de leurs bénévoles.  

Presque tous les villages de l’Aude possèdent depuis longtemps leur médiathèque. Dupré promet la sienne depuis un quart de siècle. Sa bibliothèque publique a cinquante ans de retard, des milliers de livres offerts par les enseignants de Toulouse pourrissent depuis des années dans les greniers de l’hôtel de ville. Dupré a privé depuis toujours la jeunesse de Limoux de toute culture visuelle, informatique et numérique. Devant elle et devant l’Histoire, il sera responsable de ses échecs.  

Mais voilà le maire-sortant pris de remords ! Faute de bilan, il s’empare de celui de la Communauté de communes et de son fabuleux projet de pôle culturel. Exit les maires, exit les vice-présidents ! Le pion Pierre Durand n’est rien, sinon son faire valoir !

Comme le stratège militaire devenu fou et mégalomane, qui manœuvrait sur le papier avec sa baguette des blindés ou des transports de troupes imaginaires, Jean-Paul Dupré va construire, seul et sans argent, comme le créateur du ciel et de la terre, la réalisation du siècle ! Quelque chose du genre : unique au monde !

Sortez vos mouchoirs, nous allons pleurer de rire quand les 58 maires de la Communauté de commune, les 21 vice-présidents, le président du Conseil général de l’Aude, les conseillers régionaux revendiqueront un jour dans leurs bilans respectifs, la construction d’une médiathèque de 2000 M2, d’une école de musique avec quinze salles de répétition, d’un auditorium de 250 places, d’une salle polyvalente de 1200 places et de quelques musées sans rapport avec nos traditions, comme d'habitude aussi ruineux qu’inutiles.

Dupré n’aura jamais rien fait et c’est misère ! Cependant un jour viendra où tout un chacun voudra être propriétaire d’une partie de Limoux. Il ne nous restera alors que le service de l’état-civil et peut-être celui des élections !     

Gérard JEAN
2014.03.06

jean-paul dupré,marie-sortant,stratège militaire,sans bilan,économie moribonde,dette communale,médiathèque

L'HOMME QUI PARLE... EN SILENCE(S) !

L’homme qui parle en silence(s) !

Lorsqu’il parle, il fait beaucoup de silence(s), pour essayer de savoir ce qu’il va dire après… Après, il y a des « heu… des heu… » lorsque enfin, la phrase se termine. Points de suspension… pour que les neurones se mettent en place et permettent une autre tirade !

Dans ses grands silences, les épaules se lèvent à plusieurs reprises comme pour remettre en place « ses » vestes trop grandes pour de si frêles épaules…

Puis il parle ! Les tics le reprennent et sa jambe droite n’a de cesse de s’agiter dans son pantalon. L’homme n’a plus d’assurance et son sourire qui se veut enjôleur devient rictus… Alors pour se donner courage, il élève le ton de sa voix.

Chose, bien évidemment qu’il ne fait pas à l’Assemblée… C’est plus facile dans l’hémicycle municipal où il est assis, sans que l’on puisse voir - même de face - les tics de ses jambes, sous la table.

Et nous oublierons sa piètre prestation télévisée, - la seule où il fut invité - dans un face à face où il devait défendre le droit de fin de vie. Ce fut pitoyable par rapport à l’importance de la question. La télévision ne triche pas avec les à-peu-près !

Il n’y a aucune honte à ne pas être un bon orateur quand on est un bon gestionnaire à l’exemple de son prédécesseur, mais à vouloir trop en faire on se rend ridicule et non crédible. C’est ainsi que les Limouxins ressentent celui qui monopolise les micros en tout lieu pour les lasser et surtout ne rien dire !

Silence.jpg

03/03/2014

MON PLUS GRAND SOUCI, C'EST MOI !

jean-paul dupré,nombriliste,égocentriste,centre du monde,bulletin arcades
Le nombriliste !

Croyant, par mégalomanie, avoir été enfanté par Limoux, il regarde de plus en plus son nombril, et oublie depuis longtemps qu’il a coupé le cordon ombilical avec sa « mère » cité !

Les Limouxins qui ont, frotté leurs fonds de culotte dans cette ville ne peuvent admettre qu’un « régent » leur dicte, depuis des décennies, les « édits » qui font la supposée démocratie locale.

Alors le nombril se prend pour le centre du Monde et se rassure en permanence en se titillant tous les matins pour se convaincre qu’il est le meilleur.

Et voilà que soudain des Limouxins se lèvent pour lui dire que son nombril, son narcissisme, ne les intéressent plus !

Que fait, dès lors le nombriliste ? Il agite son égocentrisme, essaie d’essaimer autour de lui, pour qu’on lui dise toujours « oui », et caresse son ventre repu de vanité. Le nombril redevient le centre de son intérêt.

Nous avons tous intérêt à ce que cela cesse et que Limoux ne soit plus nombriliste mais épanouie avec, non un seul homme, mais 33 représentants de la population.
Bulletin Arcades Dupré.jpg

LIMOUX A GAUCHE, ENFIN ! : "QUE LE ROI MEURE ET QUE VIVE LA REPUBLIQUE" !

Limoux à gauche, enfin ! :
« Que le roi meure et que vive la République »


Vendredi soir, salle Louis-Costes, Jean-Didier Carré, rédacteur territorial au Conseil général de l’Aude, présente l’équipe Limoux à gauche, enfin !, dont il est le chef de rang.

C’est officiel, le père de famille de 45 ans, débarqué il y a dix ans de sa région parisienne et installé depuis trois ans en cité blanquetière, fera campagne aux côtés de Marie-Jeanne Rivera.

Marie-Jeanne Rivera a 67 ans, ancienne employée de Myrys comme cinq de ses compagnons de route, elle lutte depuis des années pour défendre les droits des ex-salariés qui ont subi la fermeture de l’usine limouxine.

Un long combat mené au cœur d’une « vallée aujourd’hui désindustrialisée et en péril ». Vendredi soir, le débat a porté essentiellement sur l’emploi : « Nous voulons du travail pour les jeunes », ont lancé à plusieurs reprises les militants de gauche, sous les applaudissements de l’assemblée. « Jean-Paul Dupré approuve en matière d’emploi la politique actuelle que l’on peut assimiler à la politique de Sarkozy », a-t-on pu entendre. De chiffrer : « 300.000 nouveaux chômeurs ont été recensés les derniers vingt et un mois en France ».

Le député, maire-sortant, a clairement été pris à partie lors de la réunion : « Que le roi meure et que vive la République », a lancé un colistier.

« Cela fait vingt-cinq ans que Jean-Paul Dupré est maire de cette ville et député », a constaté Jean-Didier Carré, avant d’ajouter : « Nous souhaitons combattre le cumul des mandats, il est grand temps qu’il laisse sa place ».

Journal La Dépêche du Midi
Edition du 2 mars 2014
C. V.

le bourgeois gentilhomme,pierre dux,pierre bertin,22 mars 1944,mauvaise politique,pauvre gentilhomme

Les Baronnies de Limoux
La communiste Marie-Ange Larruy fait acte d'allégeance aux pieds du royal monarque Jean-Paul Dupré, multimillionnaire en euros, très fermement encouragée par la main du suzerain François Hollande.

https://www.facebook.com
Montage satirique : Liste Limoux à gauche enfin !
jean-paul dupré,que le roi meure,vive la république,cumul des mandats,c'est fini,dupré cherche encore à tromper,maire et député à la fois

25/02/2014

37 ANS AURONT ETE NECESSAIRES A JEAN-PAUL DUPRE, POUR REFAIRE QUELQUES RUES DU CENTRE-VILLE... ET CE N'EST PAS ENCORE FINI, LA RUE PETIET SERA INAUGUREE... LE 23 MARS 2014 !

 Comment fabriquer par artifices un bilan ridicule : bilan n° 7 de Jean-Paul Dupré, après 37 ans de siège à l'hôtel de ville
ou
L'art et la manière de s'approprier
le travail des autres,

Qualité - Cadre de Vie
Bilan n° 7 de Jean-Paul Dupré
après 37 ans de siège à l'hôtel de ville.

"Réfection de nombreuses rues et places
tant en centre-ville que dans les quartiers".
Rue Petiet.jpgRue Petiet2.jpg
Tout à une fin !
La réfection de la Rue Petiet à Limoux
figurait depuis dix-huit ans, sur trois professions de foi
de Jean-Paul Dupré !

Elle a donné lieu à quelques dizaines de photographies
de presse
en grand aéropage !
Elle sera peut-être achevée pour le  premier tour des élections municipales 2014 !
Les habitants et riverains croisent les doigts !

Rue Petiet, Rue des Vieilles Prisons !

Voici plus de dix-huit ans, nous n’étions pas encore entrés dans ce nouveau millénaire, monsieur l’élu chargé de l’urbanisme, se félicitait que la municipalité dirigée par le Maire-Sortant, ait décidé la réfection de la rue Petiet…

Comme tout vieux Limouxin le sait, elle s’appelait auparavant : rue des Vieilles Prisons !

Et cet élu, toujours en activité pour quelques semaines, enfant de ladite rue Petiet, mériterait d’aller en prison pour avoir pendant plus de 18 ans, menti à ses voisins et à la population. Dès lors, la rue des Vieilles Prisons retrouverait son nom, et rares seraient les habitants qui iraient lui porter pitance.

Car elle est toujours et encore en chantier. Des mois et des mois de dérangements, d’interdictions, de nuisances pour tous les riverains qui croyaient enfin aux promesses d’il y a plus de 18 années (3 mandats) !

Certains sont morts avant que le chantier n’ait commencé… et les survivants espèrent pouvoir célébrer la fin de cette « monumentale » réalisation.

Combien devrait-on en mettre à « l’ombre » pour avoir autant menti à la population et failli à leur tâche ? Fin Mars, nous réouvrirons les portes des cellules pour ne plus entendre leurs élucubrations ce qui nous soulagera autant que l’arrêt du marteau piqueur ! 

24/02/2014

LA VILLE DE LIMOUX CONNAÎT LE PLUS FORT TAUX DE CHÔMAGE DE TOUS LES TEMPS. JEAN-PAUL DUPRE SERA COMPTABLE DE CE MALHEUR AU REGARD DE L'HISTOIRE.

Question n° 3.jpg

20/02/2014

COMMENT FABRIQUER PAR ARTIFICES UN BILAN RIDICULE : BILAN N° 4 DE JEAN-PAUL DUPRE, APRES 37 ANS DE SIEGE A L'HÔTEL DE VILLE !

L'art et la manière de s'approprier
le travail des autres,
ou
Comment fabriquer par artifices un bilan ridicule !

Economie
Bilan n° 4 de Jean-Paul Dupré
après 37 ans de siège à l'hôtel de ville.

"Création d'une aire pour les
camping cars  de quatre-vingts emplacements en centre-ville
 ".
Camping1.jpgCamping2.jpg
SANS COMMENTAIRE, SINON L'EXPRESSION D'UNE GRANDE TRISTESSE !
Il ne s'agit même pas d'une aire de stationnement pour les gens du voyage
mais on a voulu attirer ici les propriétaires de camping cars fortunés.
Adieu touriste, à bientôt ! 
Bilan n° 4 de Jean-Paul Dupré
(Mandat 2008-2014)Camping3.jpg
Heureusement l'endroit est souvent déserté
sauf comme aujourd'hui, jour de marché, donc de grande affluence !Camping4.jpg

19/02/2014

AU PARADIS OU EN ENFER, JEAN-PAUL DUPRE POSSEDE LUI AUSSI SON HORLOGE DU MENSONGE !

 jean-paul dupré,mensonge,horloge,dominique strauss-khan,limouxin

C’est un vieux Limouxin qui vient de mourir. Il était honnête, pas du tout socialiste évidemment, mais il avait plein de bon sens. Lorsqu’il fait son entrée au paradis, il remarque au cours de la visite organisée pour les nouveaux arrivants, un grand mur blanc couvert d’horloges.

Il interroge le gardien et lui demande ce que signifient tous ces cadrans horaires alignés à perte de vue jusqu’aux portes de l’enfer.

Saint Pierre répond : Ce sont les horloges du mensonge, chaque être humain possède la sienne ; plus il aura menti durant son existence, plus les aiguilles tourneront rapidement.

Notre bon Limouxin s’exclame : Oh ! À qui appartient cette pendule dont le mécanisme semble arrêté depuis si longtemps ? Saint Pierre se penche et lui dit avec une extrême douceur : c’est celle de Mère Térésa, une sainte femme qui n’a jamais prononcé un mensonge au cours de sa bienheureuse vie !

Le vieux Limouxin honnête, pas du tout socialiste évidemment, mais plein de bon sens, s’enthousiasme depuis son arrivée au ciel. Il questionne à nouveau son accompagnateur : Mais à qui appartient cette autre horloge ? Saint Pierre le regarde d’un air sévère et soupçonneux avant de déclarer sèchement en joignant les mains : voici le cadran de Dominique Strauss-Khan ! Tu vois, l’aiguille des heures et celle des minutes s’affolent, elles n’arrêtent pas de tourner, ce qui veut dire qu’il a beaucoup menti durant sa vie !

Le Limouxin se rappelle alors qu’il a connu sur terre un drôle de monsieur qui farcissait à longueur d’année les colonnes des journaux comme l’aurait fait un illusionniste. L’idée lui vint d’interroger une dernière fois son cicérone : Saint Pierre, dit moi s’il te plaît, où se trouve l’horloge de Jean-Paul Dupré ?

L’horloge du mensonge de Jean-Paul Dupré ? L’horloge du maire de Limoux ? Mais grand Dieu, elle se trouve dans le bureau de Jésus ! Par ces temps de forte canicule, elle lui sert de ventilateur !    

Gérard JEAN

Dupré-Mensonge.jpg

 

LE DEPUTE JEAN-PAUL DUPRE SERAIT-IL (ENFIN) RATTRAPE PAR LA JUSTICE ?

Cour des Comptes.jpg

Le Parquet de Montpellier saisi !

La lettre d'observations définitives de la Chambre régionale des comptes, dont lecture a été donnée la semaine dernière en séance plénière du Conseil régional, pourrait connaître des soubresauts judicaires. En effet, cette semaine le procureur financier de la Chambre régionale des comptes a saisi, le procureur de la République de Montpellier, considérant que certains points soulevés lors du contrôle pouvaient constituer des infractions comptables. Parallèlement, Me Olivier Taoumi, l'avocat de l'association de défense des administrés, usagers et contribuables de Montpellier, a déposé une plainte au parquet de Montpellier pour "recel de favoritisme, détournement de fonds et soustraction de biens".

Dans l'un des volets de cette plainte, l'avocat pointe le voyage organisé en juin 2010 à Shangaï, auquel avaient participé Jean-Paul Dupré, le député-maire de Limoux ou encore Alain Gayda, qui était à l'époque directeur de Sieur d'Arques.

Journal La Dépêche du Midi
1er juin 2013

17/02/2014

Le bouffon !

Le bouffon !

Le thème majeur de cette année carnavalesque, choisi par le Paradou, bande respectable s’il en est, est : « Si j’étais Roi ! ».

Le petit char amené sur la place du Marché, montre bien le Roi au dessus de son château… de Flandry (connotation locale oblige).

Mais tous les Rois ont un bouffon et celui-ci, qui aimerait le trône plutôt que les grimaces qu’il façonne à longueur de journées, s’évertue à modifier les traditions, pour s’attirer des sympathies illusoires.

Le bouffon de Carnaval perturbe l’ordonnance d’un jeu hivernal qui, depuis des siècles appartient, sans nuage, au bon peuple local. Aujourd’hui avec ce « masque », récemment adoubé dans une bande n’ayant plus rien à voir avec les arcades, où les « Bouchers » (ancien nom des Arcadiens », il impose son autorité. C’est la fête du Fou qui, au Moyen-Âge permettait de faire tout et n’importe quoi…

Le bouffon ne fait plus rire, se moque des responsables de Carnaval, et ses élucubrations pour justifier sa prédominance dans une bande où il n’est qu’un faire valoir, nous désolent.

N’y a-t-il dans cette cour personne pour lui signifier la fin de son « règne » avant qu’il n’ait commencé ?

jean-paul dupré,le bouffon,si j'étais roi,carnavaljean-paul dupré,le bouffon,si j'étais roi,carnaval

14/02/2014

Pierre Bac signe à Limoux la charte d'éthique citoyenne Anticor, Jean-Paul Dupré refuse à ce-jour de s'engager... vous m'étonnez !

 Dans l’Aude, de plus en plus de candidats signent la Charte Anticor !

Ceux qui ne voudront pas s’engager sur l’exercice d’un mandat éthique trouveront toujours de bonnes raisons pour ne pas signer et vous dirons : « faites moi confiance » !

A ceux-la, il est probable qu’un grand nombre d’électeurs leur répondront dans les urnes que Jérome CAHUZAC, le 6 décembre 2012, leur avait dit la même chose, « les yeux dans les yeux… je n’ai pas de compte à l’étranger, juré » !

http://lelab.europe1.fr/t/video-quand-jerome-cahuzac-niait-en-bloc-8363

http://www.dailymotion.com/video/xwilxi_cahuzac-nie-en-bloc-et-en-detail_news

Heureusement un nombre de plus en plus important de  candidats parfaitement intègres ont pris conscience qu’il fallait envoyer un message fort envers la minorité d’élus corrompus qui provoque la défiance que nous connaissons et envers les citoyens.

Ce message fort, c’est l’engagement noir sur blanc sur la Charte éthique d’Anticor.

A ce jour, plus de 250 candidats se sont engagés à travers toute la France et ont signé notre Charte.

9 candidats l’ont signé dans l’Aude et 6 autres ont entamé le processus de validation pour le faire.

Ces candidats ont des convictions différentes, parfois ils sont diamétralement opposés sur de nombreux sujets, mais, ils ont tous en commun une haute idée de la politique et du mandat qu’ils  espèrent exercer.

En signant la Charte Anticor, il vont largement au delà du « minimum syndical » prévu par la loi en matière d’éthique et ils acceptent la difficulté de faire de « la politique autrement ».

Les signataires de l’Aude au 11 février 2014

 logo-signataire-anticor-2014.jpg

Bruno Constantin, candidat sans étiquette à Narbonnecharte anticor11,jean-paul dupré,bruno constantin,emmanuel bresson,hervé boissonade,lydie passemar,pierre bac,gérard allaire,jean-marc jansana,gérard finizio,jean-pierre maisterra,jean-marc alric
Emmanuel Bresson, candidat UMP à CastelnaudaryBresson Emmanuel Anticor11.jpg
Hervé Boissonade, candidat Debout la République à CarcassonneBoissonade - Anticor11.jpg
Lydie Passemar, Candidate Socialiste à Port-la-Nouvellecharte anticor11,jean-paul dupré,bruno constantin,emmanuel bresson,hervé boissonade,lydie passemar,pierre bac,gérard allaire,jean-marc jansana,gérard finizio,jean-pierre maisterra,jean-marc alric
Pierre Bac, Candidat sans étiquette à LimouxBac Pierre - Anticor11.jpg
Gérard Allaire, Candidat Socialiste à Peyriac-de-Mer
Allaire Gérard.jpg
Jean-Marc Jansana, Candidat Démocratie-Citoyenne à MontredonJansana Jean-Marc.jpg
Gérard Finizio, Candidat Alternative-Citoyenne à Treilles
Photographie du candidat indisponible
Blog http://alternativecitoyenne2014.blogspot.fr/

Jean-Pierre Maisterra, Candidat liste Citoyenne-Solidaire-Ecologiste
soutenue par le FDG
Maisterra Jean-Pierre.jpg

ll est à noter que Jean-Pierre MAISTERRA, signataire de notre précise : qu’elle engage toute la liste et que les propositions dans le programme qui sera offert aux Narbonnais iront sur ce point de l’éthique et de la participation citoyenne bien au-delà  des 9 engagements de la Charte d’Anticor.
 
Le processus de signature est aussi en train d’être finalisé pour 3 candidats de Carcassonne, 1 de Villemoustaussou,1 à Saint Pierre des Champs, 1 à Belpech et 1 à Trèbes.

Les valeurs d’Anticor se développent dans le département de l’Aude et au nom de notre association je remercie les militants qui font passer efficacement nos messages ainsi que l’ensemble des candidats qui, lors des législatives de 2012 et aujourd’hui lors de ces élections municipales s’investissent concrètement et courageusement pour une gestion « éthique » de leur commune.

Pour anticor11

Jean-Marc ALRIC – Coordonnateur Anticor11 – Administrateur National.

10/02/2014

Le montant de ma retraite baisse monsieur Dupré, connaissez-vous cette injustice ?

Cher Ami,

J'ai regardé mon compte bancaire et constaté avec effarement que ma retraite Cram avait subi une diminution mensuelle de 40 €. Soit plus du tiers de ma retraite mensuelle sur un an... 470 € en moins pour l'année 2014.
Il faut combler le trou de la sécu et on fait appel aux retraités... peut-être aussi à d'autres, mais je l'ignore. Cette augmentation de 3,3 % de la CSG semble passer sans réaction, par manque d'info peut-être !
Toi, moi comme bien d'autres sommes victimes de cette injustice. Notre maire aussi puisque cadre bancaire à la retraite qui subit une diminution de sa retraite, mais pas de ses émoluments de député et autres.

Cordialement.

J. Calmet

08/02/2014

A LIMOUX : AUGMENTATION DES IMPÔTS DEPUIS 17 ANS : TAXE FONCIERE + 504 % / TAXE D'HABITATION + 251 %

DEPUIS 17 ANS
TAXE FONCIERE : + 504 %,
SOIT UNE AUGMENTATION ANNUELLE DE 29,64 %

 

TAXE D'HABITATION : + 251 %,
SOIT UNE AUGMENTATION ANNUELLE DE 14,76 %


JE SUIS UN CONTRIBUABLE ET JE VEUX COMPRENDRE, MONSIEUR LE MAIRE !

 

Je ne dors plus la nuit monsieur Jean-Paul Dupré, je crois avoir perdu la tête, depuis que je vous entends dire à qui veut bien écouter, que vous n’avez pas augmenté les impôts de vos concitoyens depuis dix-sept ans !

Je suis un contribuable et je veux comprendre, monsieur le Maire. Propriétaire immobilier, j’habite également une maison assujettie à la taxe d’habitation. Ma situation foncière est restée la même et je collectionne méticuleusement les feuilles de notre chère administration fiscale.

Ce qui revient à dire que je peux facilement suivre l’évolution scandaleuse de mes impôts sans m’essouffler à suivre le ridicule de vos chiffres.

Pour ce qui est de la taxe foncière : j’ai payé en 1996, 3569 francs, soit convertis 544 euros, et en 2013, 3283 euros, ce qui se traduit, si je sais lire et compter, par une augmentation globale de 504 %, ou pour vous effrayer encore, de 29,64 % par an !

Au titre de la taxe d’habitation : j’ai payé en 1996, 1951 francs, soit convertis 297 euros, et en 2013, 1042 euros. Vous m’avez donc fait subir, du fait de la gestion catastrophique des finances de la ville, une majoration globale de 251 %, ou si vous préférez, de 14,76 % par an !   

Il est inutile d’aller plus loin dans le raisonnement. Les preuves sont implacables, le reste n’est que mensonge électoral.

En vérité, à force de transferts de charges, de responsabilités, de services, de biens immobiliers ou fonciers vers les autres collectivités territoriales de ce département, vous allez rendre une ville exsangue de richesses, une commune qui ne sera plus propriétaire de rien. Si, excusez-moi, vous conserverez avec un peu de chance le service de l’état-civil et celui des élections ! 

Gérard JEAN.

gérard jean,jean-paul dupré,élections,taxe foncière,taxe d'habitation,fiscalité

07/02/2014

Jean-Paul Dupré... François Hollande : même enfumage, même mensonge, même impopularité ! Limouxin, seras-tu le seul au mois de mars à continuer de faire confiance à Jean-Paul Dupré ?

Hollande triste.jpg
La cote de popularité de François Hollande n'était jamais tombée aussi bas !

La cote de confiance de François Hollande atteint un plancher historique !

La cote de confiance du chef de l'Etat tombe à 19 %, un plancher historique sous la Cinquième République.
78 % des Français ne lui font plus confiance !

Pour la première fois depuis son élection, la cote de confiance de François Hollande (19%) tombe sous la barre des 20%, selon le baromètre de février TNS Sofres/Sopra group/Le Figaro Magazine publié jeudi.

Le président de la République perd trois points de confiance, tandis que la proportion de ceux qui ne lui font pas confiance augmente de deux points pour culminer à 78%. 3% ne se prononcent pas.

Encore plus préoccupant pour la majorité, plus de la moitié des personnes interrogées (51%, + 5 points) ne lui fait "pas du tout confiance".

Il s'agit du premier baromètre de TNS Sofres depuis la conférence de presse de François Hollande le 14 janvier, où il avait assumé ouvertement un positionnement "social-démocrate". Le premier aussi depuis l'annonce que la courbe du chômage ne s'est pas inversée fin 2013.

Sud-Ouest
Vendredi 7 février 2014.

Hollande 19 %.jpg
Le Point.fr - 6 février 2014

01/02/2014

Que fait M. Dupré qui est président du Conseil d'administration de l'Hôpital et qui prétend défendre les intérêts de la population limouxine ?

 Il y a plusieurs manières de le dire, mais de la gauche à la droite, du centre aux extrêmes, tout le monde s'accorde pour mettre à l'index l'immobilisme et l'inaction dramatique de Jean-Paul Dupré, qui depuis 37 ans détruit Limoux, plus qu'il ne le construit.

NOUS AVONS LE DROIT D'ÊTRE SOIGNES !

Limoux à gauche.jpg

 Le projet de loi de finances de la sécurité sociale pour 2014 (PLFSS), voté notamment par M. Dupré, qui détermine l'augmentation des budgets de nos établissements de santé, prévot un taux d'évolution budgétaire de 2,3 % alors qu'il faudrait un taux de 4 % pour la simple reconduction des moyens !
La Sécurité Sociale est en danger de mort après les annonces du Président de la République le 14 janvier 2014 concernant le Pacte de responsabilité.
A Limoux comme ailleurs, cette politique d'austérité est une catastrophe pour l'accès aux soins des citoyens, avec un hôpital public démantelé, soumis à des exigences de rentabilité qui entraînent des conditions de travail de plus en plus difficiles des salariés.
Que fait M. Dupré qui est président du Conseil d'administration de l'Hôpital et qui prétend défendre les intérêts de la population limouxine ?
Au pire il approuve, comme pour le TSCG, l'ANI, la réforme des retraites. Au mieux il ne dit rien ! Ne devrait-il pas se prononcer contre le Pacte de responsabilité, pour le maintien du financement actuel de toute la protection sociale, basé sur les salaires ?
Notre santé n'est pas une marchandise ! Pas touche à la Sécu ! Exigeons un vrai service public répondant aux besoins des populations.

Source :
Limoux à gauche enfin !
http://limoux.gauche.enfin.free.fr

30/01/2014

Tout pour moi, miettes pour certains, rien pour le plus grand nombre !

 jean-paul dupré,réserve parlementaire,quillan,espéraza,couiza,castelnaudary,alairac,villebazy,gardi,villar-saint-anselme,130000 €Journal Le Monde.Fr

Dans le cadre de la réserve parlementaire, c'est-à-dire l'enveloppe de "pognon" que chaque député touche en cours d'année, M. Dupré a obtenu 130.000 € pour aider les communes de sa circonscription... il y en a 252 !

Certes le magot n'est pas, proportionnellement adapté. Mais il le devient d'autant moins que ce Député ne se sert - uniquement ou presque - de cette enveloppe que pour sa ville... 

Ainsi, sur les 130.000 €, il a octroyé à Limoux 105.000 € car les finances locales sont exangues. Les 252 autres communes autres que celles du Maire-Sortant, attendront que la mâne veuille inverser les désidératas de celui qui ne sait pas gérer une cité, d'où son endettement, et qui impose ses choix pour éviter la faillite. Quillan, Espéraza, Couiza, Castelnaudary : pas un sou !

Seules quatre commpunes ont perçu une obole : Alairac, Villebazy, Gardie et Villar-Saint-Anselme. Quid des autres qui ont des projets, mais ne peuvent les finaliser faute de possibilités financières ?  

jean-paul dupré,réserve parlementaire,quillan,espéraza,couiza,castelnaudary,alairac,villebazy,gardi,villar-saint-anselme,130000 €
Centre.France3.Fr

27/01/2014

On rigole à Limoux comme nulle part ailleurs ! La meilleure blague des vingt-cinq dernières années !

En voiture voyageurs : les communistes et les socialistes préparent-ils le prochain départ de Jean-Paul Dupré ? 

Christian-Robert Bonnet, maire socialiste de Pieusse, Marie-Ange Larruy, conseillère municipale sortante de Limoux, responsable du parti communiste dans l'Aude, dissidente de ses camarades, l'adjointe de Limoux Colette Lagoutte, lancent un ultimatum au département qui ne soutiendrait pas la ligne ferroviaire Carcassonne-Quillan. C'est une manière très franche de désavouer leur collègue, maire et député de Limoux, qui s'endort sur le dossier depuis 37 ans ?

N'ont-ils pas compris ces braves gens, que Jean-Paul Dupré aura tout détruit à la fin de ses mandats ! Préférez-vous une liste ou un dessin ? Ne savez-vous pas que Jean-Paul Dupré est député de l'Aude et qu'il a compétence sur la troisième circonscription qui s'étend justement de Carcassonne à Quillan ?

Rail Carcassonne-Quillan.jpg

Limoux : Le département défend-il le rail ?

Le maire de Pieusse et vice-président de l’ALF interpelle le Département de l’Aude à propos de la ligne ferroviaire Carcassonne-Quillan.

«Je ne lâcherai rien». Christian-Robert Bonnet se bat pour le maintien et le développement de la ligne ferroviaire Carcassonne-Quillan. Le maire de Pieusse lance un ultimatum à ses collègues élus : «Je veux savoir, avant 2015, qui soutient le combat que nous menons depuis cinq ans». Impliquant avec lui ses camarades de l’ALF, association entièrement dédiée à cette lutte du rail, le vice-président pointe du doigt le non-positionnement du département à ce sujet.

«J’ai déjà fait remarquer au président André Viola qu’aucune mention de la ligne ferroviaire Carcassonne-Quillan n’était faite dans le projet Audevant». Il est la feuille de route de l’assemblée départementale pour les années à venir. «Certains élus m’ont répondu que ce combat n’entrait pas dans les compétences du conseil général», a poursuivi Christian-Robert Bonnet, «nous souhaitons toutefois qu’ils se manifestent davantage. Quand ils le veulent, ils le font, et même quand ça n’entre pas dans leurs compétences». La secrétaire Colette Lagoutte rajoute : «Au lieu de faire des ronds-points, ils feraient mieux de nous soutenir». Au final, les militants du rail se demandent si «la priorité n’est pas donnée aux routes et aux cars». Pour Marie-Ange Larruy, vice-présidente, cela est une hérésie de laisser tomber le rail alors que la fréquentation de la ligne «prend de l’essor, notamment depuis la mise en place du TER à 1 €».

Ce soutien, le président de l’ALF en a besoin car une réforme nationale menace 11 000 km de réseau ferroviaire. «L’État parle de se désengager en exerçant plus, sur ces tronçons de voie, son rôle d’autorité organisatrice des transports».

Patrick Bacot sait bien que si la réforme passe, le budget sur ces axes «dont le nôtre» sera revu à la baisse. Alors si un contrat de plan État-région prévoit en 2016 la réhabilitation de 12 km de voie entre Carcassonne et Limoux, qu’en sera-t-il pour le maintien et le développement de la portion Limoux-Quillan si l’argent venait à manquer ?

Une réunion publique se tiendra le 31 janvier, à 17 h 30, salle de la Cigale à Quillan.

Le débat sera engagé localement sur le sujet. L’ALF invitera les élus et notamment les têtes de listes des municipales à venir.

Hallucinant ! L'Aude veut vendre son plus gros trésor à l'Arabie : Jean-Paul Dupré oublie le dossier et s'endort dans l'avion, sur une musique de Carnaval !

 Alet - Eau minérale.jpg
Hallucinant ! L’Aude veut vendre son  plus gros trésor à l’Arabie : Jean-Paul Dupré oublie le dossier et s’endort dans l’avion, sur une musique de Carnaval !Alet - Eau minérale.jpg

 

Nous le savons bien, la vérité froisse. Quelques esprits intentionnés, parmi ceux qui figurent sur la liste « Limoux PS Pour Tous », vont encore s’offusquer ! Ce n’est pourtant pas de notre faute si le maire et le député de Limoux trompent et mélangent les genres.

Nous n’y sommes pour rien ! Jean-Paul Dupré et ses complices socialistes votent la loi sur le cumul des mandats, puis ils veulent continuer d’être maire et député à la fois ! Comme le dit la sagesse populaire, ils demandent le beurre, l’argent du beurre, le porte-monnaie de la fermière et son baiser ! N’est-ce pas un bel exemple de négation dans la démocratie, assortie de la plus virulente malhonnêteté intellectuelle ?

Comme en dictature, Jean-Paul Dupré occupe une chaise de la mairie de Limoux, depuis le 14 mars 1977. Depuis 37 ans, sectaire, méchant et sans partage, il démolit plus qu’il ne construit. Grand bien fasse à son électorat âgé et indigent, qui se contente des gros trous de voirie bouchés au goudron à la va-vite, de quelques fleurs, d’un verre de Blanquette, d’un repas de quartier, d’une part de gâteau offerte par le généreux élu avec l’argent de nos impôts.

Depuis 37 ans, Jean-Paul Dupré choisit le social clientélisme, ruineux et sans intérêt. Nous préférerions qu’il s’occupe du bien être de nos enfants, de leur avenir, de l’eau consommable dont ils auront besoin parce qu’elle sera de plus en plus rare et de plus en plus chère !

Chacun le sait, l’eau d’Alet alimente en partie la ville de Limoux. L’exploitation commerciale est abandonnée depuis trois ans. Le gâchis est scandaleux, inimaginable pour un homme au cerveau normalement constitué. L’une des plus importantes ressources minérales de France s’écoule en pure perte. Les sources d’Alet déversent dans l’Aude 300 litres d’eau à la seconde ; plus de 1000 M3 d’eau potable et minérale alimentent chaque heure qui passe… la mer Méditerranée !

Entre deux voyages aux frais de la princesse, au Vietnam et en Chine, le vice-président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale réfléchit, mais le trajet est long et il s’endort sur le dossier. Le sommeil porte conseil ! Dès son réveil, Pierre Durand, son acolyte des mauvais coups, lui apprend que l’on pourrait vendre la source minérale des eaux d’Alet au Qatar ou aux Émirats Arabes Unis ! En voilà une bonne idée dont s’amusent le président, l’adjoint, le maire et le député de Limoux !     

Le plus gros trésor de l’Aude vendu à l’Arabie… qui s’engagerait paraît-il par contrat à nous laisser quelques gouttes d’eau ! Adieu l’eau d’Alet du Pays Cathare. Bonjour l’incompétence et la bêtise. Ne dit-on pas que le cumul des mandats et l’argent qu’il rapporte peuvent sauver toutes les situations, même les plus ubuesques, n’est ce pas M. Dupré !

Gérard Jean

2014.01.27

Alet - Eau minérale - Carnaval.jpgCarnaval : les fêtes et l'eau d'Alet sur la Place
Journal Midi Libre
Edition du 17 février 2013 - X. C.

Ces élus qui nous ruinent : mais que fait Jean-Paul Dupré à l'Assemblée Nationale ? Mais que fait-il à Limoux ?

Jean - Paul DUPRE

(GROUPE SOCIALISTE, RADICAL, CITOYEN ET DIVERS GAUCHE ET APPARENTE)
Circonscription : 3
Département : Aude

Haut du formulaire

Cote de l'année             

Pour 2011/2012,
Jean - Paul DUPRE obtient la cote de : 0/5 
 

Cumul de points pour la législature 2007/2014 : 0/41

Bas du formulaire

 

Proposition de loi n°3981 déposée le 22 novembre 2011, de Louis Giscard d'Estaing, député du Puy-de-Dôme, relative à la généralisation de la photographie sur la carte Vitale dans le cadre de la lutte contre les fraudes sociales.

Ne s'engage pas

Proposition de loi n° 3992 déposée le 22 novembre 2011 de Daniel Spagnou, député des Alpes-de-Haute-Provence, tendant à modifier les conditions d’attribution de l’indemnité représentative de frais de mandat allouée aux parlementaires.

Ne s'engage pas

 

04-10-2011 - Les fraudes sociales ne doivent pas être une fatalité

N'était pas présent

13-12-2011 - Dette de l'Etat : on peut et on doit s'en sortir

N'était pas présent

14-02-2012 - 70 milliards d'économie à trouver d'urgence

N'était pas présent

http://www.argus-parlementaire.net/fiche/jean-paul-dupre/2014