Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/03/2014

MON DIEU, PARDONNEZ LEUR, ILS NE SAVENT PLUS CE QU'ILS FONT !

 Le Monument aux Morts pour la France est un thème de Carnaval de la dernière ignominie !
Tout n'est pas permis, M. Dupré
en période de Carnaval !

Jean-Pierre Tailhan et Jean-Paul Dupré se moquent de l'Artiste, bafouent la Culture, insultent les Morts pour la France, portent en dérision sur la place publique notre Hymne national. 

   jean-paul dupré,jean-pierre tailhan,monument aux morts,artiste,culture,ignominie,avenue fabre-d'eglantine,esplanade françois mitterrand,général chanzy,général petiet   jean-paul dupré,jean-pierre tailhan,monument aux morts,artiste,culture,ignominie,avenue fabre-d'eglantine,esplanade françois mitterrand,général chanzy,général petiet 

Après avoir tout détruit de l'économie locale, vidé le centre historique de notre ville de toute activité professionnelle ; non contents d'avoir démoli le patrimoine cher aux Limouxins, laissé fuir vers d'autres cieux les services publics de première nécessité ; créé un véritable désert sanitaire où les soins de première urgence ne sont même plus assurés ; voila que nos fiers à bras Jean-Pierre Tailhan et Jean-Paul Dupré se moquent de l'Artiste, bafouent la Culture, insultent les Morts pour la France !
Leur dernière ignominie consistera tout simplement à déplacer le monument aux Morts de la guerre de 1914-1918, de l'avenue Fabre-d'Églantine vers l'esplanade François-Mitterrand, s'ils sont par malheur une nouvelle fois élus.
Ignares ils sont, incultes ils resteront, c'est là notre triste infortune ! Nous devons tout apprendre à ces spoliateurs de la chose publique. Leur dire par exemple tout le respect que nous devons au prodigieux sculpteur Paul Dardé !
Parce qu'ils n'ont pas reçu cette instruction qui leur fait à tout moment défaut, nous devons expliquer à Jean-Pierre Tailhan et à Jean-Paul Dupré, comment et dans quelles conditions, un artiste de grand renom conçoit un chef-d'œuvre et sa haute valeur symbolique.
Faut-il leur rappeler qu'un monument érigé par souscription publique, avec l'assentiment de tout un peuple, ne se détruit pas, ne se déplace pas, sauf dans les pays totalitaires de triste mémoire.
Est-il nécessaire de dire à ces messieurs, amuseurs de tapis à l'ego surdimensionné, qu'un artiste est propriétaire de son œuvre bien sûr, de sa position, de son élévation, mais également de l'environnement pour lequel elle a été précisément imaginée, adossée au cimetière Saint-Martin, face au carré des soldats Morts pour la France, près de la chapelle du Crucifix !  
Jean-Pierre Tailhan, qui voudrait paraît-il succéder à Jean-Paul Dupré lorsque ce dernier sera obligé de démissionner pour satisfaire aux lois de la République, s'amuse avec le monument aux Morts de la guerre de 1914-1918, jusqu'à en faire un thème de Carnaval et porte en dérision sur la place publique notre Hymne national.
Ces individus de basse nature ne méritent plus le port de l'écharpe tricolore qu'ils arborent. Pour justifier leur funeste projet, ils mentent effrontément en faisant croire que la position actuelle du monument a été la cause d'accidents de la circulation, de morts et de blessés, ce qui n'a jamais été le cas !
Bien au contraire, l'arrêt de la circulation, deux ou trois fois par an ainsi que la chaussée barrée par les cordons militaires, sont des actes forts de profond recueillement auxquels adhèrent pieusement et respectueusement les automobilistes.
Nous pouvons également suggérer à ces têtes décidément bien bornées, d'utiliser pour la commémoration de toutes les guerres, le très rare et magnifique monument aux Morts à l'effigie du général Chanzy, lui aussi érigé par souscription publique en l'honneur des héros de 1870. Il se trouve sur l'esplanade du Tivoli, ce qui permettrait de ne pas détourner la circulation, n'est-ce pas M. Tailhan ?
Enfin, plutôt que de voir dépenser l'argent que vous n'avez pas, ou des subventions qui vous seront attribuées, pour un ridicule déplacement de monument, nous préfèrerions que soit remis en état dans le cimetière, le carré des Morts pour la France que vous abandonnez sans respect, ou que soit apposée une plaque sur la tombe du célèbre général Petiet que vous ne connaissez sûrement pas, n'est-il pas vrai, M. Tailhan ? 

Gérard JEAN

2014.03.19

Monument aux Morts.jpg

11/03/2014

CAUCHEMAR : VISION D'UN SCENARIO CATASTROPHE ! ET SI CE PAUVRE JEAN-PIERRE TAILHAN DEVENAIT UN JOUR MAIRE DE LIMOUX ?

Mensonge.jpg 
Cauchemar : vision d'un scénario catastrophe !
Et si ce pauvre Jean-Pierre Tailhan devenait un jour
maire de Limoux ?
 

La loi sur le cumul des mandats a été votée par les deux Assemblées et validée par le Conseil Constitutionnel. Bien qu'il s'en défende et protège avec le bec et les ongles sa fortune de politicien multimillionnaire, Jean-Paul Dupré ne pourra plus être maire et député à la fois, mais il s'accroche au bord du ravin, comme le ferait un misérable en perdition, en danger de mort !  

C'est fini, l'homme est aux abois ! Jusqu'à ses derniers instants, il aura grugé l'électorat limouxin en faisant preuve d'une rare malhonnêteté intellectuelle. Jacques Bascou a fait son choix et libère sa conscience, il voudrait rester maire de Narbonne ; Jean-Claude Pérez de Carcassonne, abandonne son siège de député. Limoux serait-elle devenue une ville totalitaire, un endroit où le pouvoir ne se partage jamais ? 

Jean-Paul Dupré caresse l'espoir d'une domination sans limites, assimilable à une dictature. Son rêve serait d'influencer l'Assemblée Nationale avec son mandat de député ; de contrôler le Sénat par le biais de son chef de cabinet Gisèle Jourda ; d'avoir en main le Conseil régional au travers de l'action de la vice-présidente Hélène Giral, sa suppléante parlementaire ; de surveiller le Conseil général de l'Aude avec son homme lige, l'inconsistant Pierre Bardiès ; de régenter la Communauté de communes avec son serviteur à tout faire Pierre Durand, entièrement dévoué à la basse besogne ; de régner sur la ville de Limoux par l'intermédiaire du pâteux Jean-Pierre Tailhan qui deviendrait calife à la place du calife ; et pourquoi pas d'administrer le Monde ! 

Quand nous songeons au triste déclin de la ville que nous aimons, il nous arrive d'avoir quelques visions cauchemardesques. L'heure est enfin venue ! Jean-Paul Dupré doit appliquer les lois de la République et choisir sans délai entre son mandat de maire et celui de député de la troisième circonscription de l'Aude. 

Contraint et par force, il doit démissionner à crève-cœur de l'une ou l'autre fonction. Il choisit de conserver la députation et d'abandonner la ville de Limoux ruinée, accablée par les charges, les impôts, le chômage, les mis en tutelle et curatelle, les Rmistes et autres misères sociales qui affluent de tout le département et de la France entière. 

Notre réveil est pénible, l'hypothèse est tragique. Nous voyons l'adjoint assigné jusque là au rôle peu avouable de petit rapporteur, s'emparer de l'écharpe du premier magistrat ! 

Mais à bien réfléchir cependant, le cauchemar pourrait devenir réalité ! Ne voyons-nous pas depuis quelques jours le sinistre Jean-Pierre Tailhan chaussé de superbes lunettes, assis ou debout à la droite du seigneur tout puissant, porteur au revers d'une décoration, vêtu d'un costume digne de sa nouvelle fonction, cravaté au logo de l'Assemblée nationale, penché sur les dossiers noirs de la mairie qu'il essaye de lire et de comprendre ! 

Voter Dupré reviendrait à voter pour un autre ! Voter Dupré consisterait à voter pour une ombre ! Voter Dupré aujourd'hui, c'est installer demain l'inimaginable Jean-Pierre Tailhan, après avoir violé les lois de la République !  

Gérard JEAN
2014.03.11

Tailhan Jean-Pierre.jpgjean-paul dupré,jean-pierre tailhan,hélène giral,jean-claude pérez,jacques bascou,pierre durand,pierre bardiès,gisèle jourda,cumul des mandats
Comme le célèbre grand vizir Iznogoud de la bande dessinée,
Jean-Pierre Tailhan
deviendrait calife à la place du calife
après la démission du maire Jean-Paul Dupré !
Cauchemar ou insulte à la démocratie ?
C'est fini.jpgjean-paul dupré,jean-pierre tailhan,hélène giral,jean-claude pérez,jacques bascou,pierre durand,pierre bardiès,gisèle jourda,cumul des mandats

LA RUMEUR ! ET SI UN NOUVEAU MALHEUR S'ABATTAIT SUR LA VILLE ?

 La rumeur !

 La rumeur est incontrôlable et se répand sans que l'on puisse la maîtriser ! Ainsi aujourd'hui apprend t-on que les élections sont d'ores et déjà pipées... Si Jean-Paul Dupré est élu pour deux ans et demi, il devra laisser sa place, soit, mais à qui ?Pierre Durand, déjà président d'une Communauté de communes qui ne cesse de s'agrandir, n'en veut pas !
Alors Qui ? Et bien la rumeur annonce que "l'Ombre" serait sur les rangs ! Lui qui représente dans son parti étiolé 4 à 5 Limouxins, le voici prêt à prendre le sceptre de premier Magistrat ! La rumeur s'amuse certes à lui pendre aux pans de sa veste nombre de "casseroles" qu'il ne peut nier, mais l'évidence de cette ambition démesurée pour le petit porteur de télégrammes résiste aux quolibets.
Alors Limouxins, mesurez votre choix dès ce mois de Mars, pour ne pas avoir une "Ombre" à la tête d'un Conseil municipal qui mérite mieux qu'un élu ectoplasme ne représentant que lui !
La Démocratie est un rapport de force qui ne peut être bafoué par un simple opportuniste.  

Rumeur.jpg
The gossip (la rumeur), par Norman Rockwell.jean-pierre tailhan,jean-paul dupré,l'ombre,conseil municipaljean-pierre tailhan,jean-paul dupré,l'ombre,conseil municipal

08/08/2013

CARNAVAL, VOUS SAVEZ FAIRE MONSIEUR TAILHAN... POUR LE RESTE, NOUS SOMMES SCEPTIQUES !

Carnaval.jpgCertains produisent et créaient de la richesse par un labeur de toute une vie, quelques-uns excellent dans les domaines du sport ou de la culture, d’autres consacrent leur existence à soulager bénévolement le mal d’autrui, parfois à préserver les intérêts des travailleurs.

Vous avez choisi de faire Carnaval ! Nous défendons votre droit à l’amusement ; nous respectons votre manque de sérieux ; vous êtes un goudil, et vos bouffonneries nous font rire ; vos bêtises sans cesse renouvelées, toutes aussi grosses les unes que les autres, nous intriguent ; vous apportez un peu de distraction à notre malheureux peuple, que vous avez contribué avec vos amis, à priver d’argent et de travail.

Tout irait bien cher Jean-Pierre si vous restiez dans votre grand rôle d’amuseur public ! Le costume est à vos mesures !

En dansant, vous avez appris la chine et vous l’avez transformée en mensonge ; vous connaissez l’intrigue des fécos, mais vous la confondez avec la dénonciation ; vous devenez un triste voyeur quand vous démasquez pour mieux moucharder et cela voyez-vous nous embarrasse !

La politique aura été pour vous une généreuse mère nourricière. Fils ingrat, vous n’apportez rien en échange à la collectivité ; vous ne fournissez aucun travail pour le bien public. Au contraire, vous augmentez nos impôts qui servent malgré nous à payer des indemnités et une retraite d’élu municipal que vous ne méritez pas. Cela aussi voyez-vous, ne nous convient pas !

Votre maître, le regretté Eugène Tournié dont nous respectons la mémoire, avait été traité d’adjoint fantôme. Ce qualificatif paraît convenir à l’élève Tailhan particulièrement absent dans l’action comme dans le travail.

Nous souhaitons mettre un terme à votre éternelle oligarchie et un point final à votre gabegie antidémocratique. En attendant, dites-nous en un mot ce que vous avez personnellement construit pour aider nos concitoyens et la communauté de Limoux. Votre réponse devrait être négative, mais de votre franchise dépendra notre estime !

Gérard JEAN

06/06/2013

0 pointé, pour MM. Jean-Paul Dupré, Jean-Pierre Tailhan et Patrick Maugard.

MM. Dupré, Tailhan et Maugard adhèrent aux manoeuvres populistes du Front National, estime dans un communiqué Emmanuel Bresson, maire de Belcaire, président départemental de l'UMP.

Quelques élus socialistes mettent en avant les notes que donne aux communes, le site des "contribuables associés", très proche du Front national, qui ne fait que du populisme fiscal. S'y réfèrer relève de la pure malhonnêteté intellectuelle puisque l'analyse est basée essentiellement sur deux ratios : la dépense communale par habitant et le montant d'impôt prélevé par habitant.
Pour le premier, il y a des communes riches et d'autres pauvres. Avoir un niveau de dépenses élevé à Belcaire signifie que l'on a des recettes importantes issues des revenus de la forêt, de notre patrimoine immobilier et de la revente d'énergie renouvelable photovoltaïque et bois énergie.
En outre, Belcaire, qui jusqu'à cei-jour n'est pas en communautés de communes supporte 100 % des dépenses qui ailleurs sont réparties entre deux budgets. De même elle gère en direct l'eau et l'assainissement, ce qui n'est pas le cas de toutes les communes.
Pour le ratio sur les impôts, il est encore plus idiot de s'y référer car il ne tient absolument pas compte de la spécificité par exemple des communes touristiques. A Belcaire, il y a autant de résidences principales que de secondaires, elles-mêmes génératrices d'impôt locaux, or le ratio servant de base à la note est ramené aux seuls habitants de la commune : aberrant ! Axat, Quillan, Gruissan, Couiza, Saint-Hilaire, Salles-sur-l'Hers, toutes ces communes dirigées par des maires socialistes obtiennent la note de 0/20, sont-elles mal gérées pour autant ? Un imbécile raccourci que je me garderai bien de faire.

Journal La Dépêche du Midi
Edition locale Castelnaudary.
Emmanuel Bresson.
29 mai 2013  

02/05/2013

MOMENT D'EMOTION : JEAN-PIERRE TAILHAN VOLE AU SECOURS DE L'ADVERSAIRE HISTORIQUE DE JEAN-PAUL DUPRE !

Moment d’émotion : Jean-Pierre Tailhan vole au secours de l’adversaire historique de Jean-Paul Dupré.

Le maire-député est en ce moment, privé de l’une de ses meilleures plumes. J’ai donc pensé un instant qu’il utilisait provisoirement les services du conseiller municipal rapporteur Tailhan, pour s’inquiéter de mon humble sort.
Et puis je me suis aperçu que j’avais affaire à M. l’important secrétaire départemental du grand Parti radical de gauche. J’en suis honoré et tout retourné.
Rassurez-vous cher Jean-Pierre, je suis engagé en politique depuis longtemps, j’ai eu à connaître l’incompétence et le mouchardage, mais au-delà de vos piètres idées, une grande chose nous sépare : l’intégrité morale, car je n’ai jamais servi mon pays pour cotiser comme vous, à la caisse de retraite des élus.
Soyez assuré qu’il n’y aura pas de meilleure amitié entre l’UMP, son président départemental Emmanuel Bresson, l’association « Limoux Renouveau », son président Pierre Bac et moi-même, lorsqu’il s’agira de mettre un terme à votre éternelle oligarchie et un point final à la gabegie antidémocratique de votre patron.

  Gérard JEAN 

Monsieur l'important secrétaire départemental du grand Parti radical de gauche triste et plein de pitié !

"Voici Gérard Jean cloué au pilori par 'Limoux Renouveau '», communique sous ce titre, J.-Pierre Tailhan, le secrétaire départemental du Parti Radical de gauche. Rappelons que "Limoux Renouveau" est la liste d'opposition qui s'est constituée montée pour les élections municipales, afin d'affronter le député-maire Jean-Paul Dupré. "Mais comment donc celui qui, voici quelques heures à peine, faisait partie du petit cercle des amis intimes, a pu être ainsi banni, refoulé, exclu. N'est-il donc plus fréquentable ? Il n'y avait pas assez de superlatifs pour qualifier cette amitié profonde mise en avant, par exemple, dans la remise de décorations en présence du gratin de 'Limoux Renouveau '. mais que pourriez-vous lui reprocher ? Une ingratitude, somme toute, pas si surprenante que cela car je suis intimement convaincu que nous ne sommes pas au bout de nos surprises et que certains amalgames ne vont pas tarder à paraître au grand jour. Adieu donc à l'ami Gérard sans autre forme de procès par ceux auprès desquels il pensait avoir trouvé une famille d'accueil. M.Jean fera peut-être appel de cette mise à l'écart devant l'instance départementale de l'UMP que préside Emmanuel Bresson vu que l'UMP et Limoux Renouveau ne font qu'un".

Journal Midi Libre
Edition locale
Jeudi 2 mai 2013