Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2013

Promenade insolite dans le passé limouxin.

Jean visite Limoux.jpg
Journal L'Indépendant - Photographie : Guillaume.

Dernièrement, Gérard Jean, le président de l'association "Mémoire historique de Limoux", et Guy Pagès, ont fait visiter la ville aux membres de l'association "Esprit de Limoux" de même qu'à leurs amis. Car il y avait aussi des invités, curieux d'en savoir davantage sur l'histoire de la "Cité blanquetière". Depuis la place de la République, ce cortège composé d'une cinquantaine de personnes a d'abord emprunté la rue de la Goutine jadis nommée du "Grand fossé". Une appellation qui laisse supposer que "Goutine" abritait peut-être un égout. Guy Pagès a ensuite mené son monde jusqu'aux Halles en passant par les caves dans lesquelles, naguère, l'Inquisition interrogeait et tourmentait maintes gens.

La plus belle porte du Languedoc

La visite s'est poursuivie par la rue du Collège où se trouvait le Théâtre de l'Alcazar, aujourd'hui disparu de la mémoire collective et qui, dès minuit, devenait un lupanar (entre autres) très fréquenté. Les Marronniers ont enfin accueilli le cortège dont les membres ont pu apprécier le dernier vestige des anciens remparts : la fameuse "Tour Lapasset". Puis la visite s'est continuée vers la "Porte de la Trinité". Celle-ci a explosé en 1840 : il y avait en effet une poudrière à l'intérieur. En fait il faut imaginer cette porte en forme d'arc de triomphe, possédant deux énormes piliers latéraux dans lesquels il était possible de monter grâce à des escaliers. Elle était considérée comme l'une des plus belles portes du Languedoc. Peu après, les visiteurs ont emprunté la rue du Four-Communal, aujourd'hui rue du Palais, et enfin, une étape obligatoire a permis à tous de déguster la blanquette dans l'ancienne prison de la ville : les détenus de l'époque considéraient ce breuvage comme un symbole de liberté (il suffisait de suivre une bulle et le cerveau se mettait en effervescence...). Les invités de Guy Pagès étaient toute ouïe pendant la visite.

Journal L'Indépendant
Edition locale
29 avril 2013.