Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2014

Adieu "Momo"

Au revoir1.jpg 

Adieu "Momo" ! 

Coucou, c'est moi, Paul Genois, et je m'adresse à "Momo" pour la dernière fois ! C'est tout de même curieux qu'après avoir "tagué" lui même la façade de sa maison, "Momo" n'ait pas réfléchi d'une manière intellectuelle aux mots utilisés à son encontre durant cette campagne électorale ! 

Je résume : un nègre est quelqu'un qui écrit à la place d'un autre... Quant à la négritude revendiquée par M. Aimé Cézaire, elle possède en littérature une grande valeur symbolique qui permit à certains ignares dont je vous compte, de comprendre ce qu'est une Culture. 

Il est vrai que vous n'en avez aucune, piochant de ci, de là, au hasard de vos pérégrinations en France, un semblant d'éducation... Mais la Culture, c'est comme la confiture, moins on en a et plus on l'étale ! 

Dès ce week-end, vous allez rentrer dans l'oubli d'où vous n'auriez jamais dû sortir ! 

Adieu "Momo", rendez-vous dans six ans, si vous êtes toujours Limouxin... Paul Genois, c'est sûr, sera encore dans ses murs !  

Paul Genois

2014.03.21

Au revoir2.jpg

30/01/2014

Le chat !

 le chat,paul genois
Le chat est un des rares animaux à ne pas voir le "rouge". C'est ainsi, c'est dans sa nature, alors son instinct le conduit vers d'autres couleurs où il espère avoir son écuelle ! Les chats sont ainsi, et sont très souvent daltoniens quand cela leur va bien.
Pourtant ils ont, comme mission, de chasser les rats, ceux qui mangent le fromage avant d'avoir fait les parts égales pour tous ceux qui y ont droit.
Mais un chat est un matois qui sait griffer ceux qui l'ont accueilli, et aller se vautrer dans la litière de ceux qui le caresent dans le sens du poil... Sournois et indifférent à ce qu'il est, à ses origines, à son côté souvent batard, le chat qui ignore toujours le "rouge" veut parfois se voir, bien calé dans ses bottes, en tricolore. Oui mais, il lui manquera toujours une couleur dans ce ruban qu'il croit pouvoir usurper et mettre encore à son cou.
Le chat est fourbe et ingrat. Il ne répond pas aux injonctions, ni aux sollicitations. Indépendant, fier de sa seule importance, il revient toujours chez son maître qui lui donne l'écuelle.
Ah ! au fait, mon chat si capricieux, je l'ai appelé Max ! Depuis, il va de gouttière en gouttière et cherche son toit. Serait-il devenu Persan ?

Paul Genois
30 janvier 2014

20/01/2014

Le Solitaire.

 le solitaire,paul genois,20 janvier 2014

J’ai vu une bête blessée… Pourtant elle n’était pas chassée, mais dès lors, elle se mit à confondre ceux qui voulaient l’achever et ceux qui espéraient pouvoir la récupérer… Dans son affolement elle se trompa de camp et agressa ceux qui souhaitaient encore lui tendre la main.

Ainsi sont les « Solitaires », animaux ayant quitté leur meute et qui dès lors dérivent pour trouver pitance dans chaque auge que l’on peut leur proposer.

Le Solitaire est un animal redoutable qui peut, s’il se croit chassé, donner des coups de dents à ceux qui ne lui ont rien fait. Il ne distingue plus, il est, dans sa solitude devenu agressif et rien de moins qu’un récupérable par n’importe quelle étable.

Mais quand aucune nouvelle soue ne s’offre à lui, il cherche à mettre ses anciens congénères dans le bourbier dont il n’a jamais su se dépêtrer.

Le Solitaire est ainsi. Les chasseurs toujours aux affûts savent qu’il viendra un jour leur manger dans la main et n’ont pas armé leurs fusils… Ainsi pourras-t-il finir sa vie dans une espérance équivoque, malgré ses coups de gueule non écoutés, sans que l’on ne lui ait donné la parole ou tiré dessus. C’est le triste destin d’un Solitaire.              

Paul Genois

20 janvier 2014

17/01/2014

Du gris au nègre !

 

limoux 2014,paul genois,du gris au nègre,17 janvier 2014
Du gris au nègre

 Les temps changent et les couleurs aussi… C’est le principe des saisons ! Mais chez  les hommes cela prend une autre dimension. Nous en voulons pour preuve, l’altération du gris avec le noir chez ceux qui se réclament du bleu, blanc, rouge.

Pas facile de se retrouver sur cette palette de couleurs. On explique !

Quand un « gris » (ainsi appelle t’on amicalement les hommes du Nord de l’Afrique) prétendant à la Mairie, veut se draper de l’écharpe tricolore, que fait-il sinon être le nègre - c’est-à-dire l’écrivain non avoué - du maire sortant. Le « nègre » qui écrit à sa place et lui tresse des éloges afin de pouvoir par la suite sortir de sa noire obscurité.

Mohamed/Maxime est ce Limouxin « nègre » dûment mandaté en sous-main de la politique locale et qui se plait à diffamer sur son « blog » de vrais Limouxins de souche et d’accuser ceux qui, selon lui, représentent à la fois la peste et le choléra.

Ce « nègre » là n’a pas de rang dans notre société locale et, en dehors des bars qu’il fréquente assidûment, n’a ni relation, ni amis. Que son travail de sape le maintienne dans sa noire position d’homme « nègre » de toute conviction… Nous lui souhaitons de s’évanouir avec sa « négritude » de notre paysage local. Et que sa photo avec écharpe tricolore qu’il n’a pas le droit de porter, hors de sa fonction d’officier d’état-civil délégué - ce qui est loin d’être le cas - disparaisse de toute propagande mégalomaniaque.

                                               Paul Genois

2014.01.17